Comme tous les ans, Channelnews publie son classement des 120 premières sociétés de distribution et de services IT françaises rangées selon leur chiffre d’affaires 2016.

Les principaux mouvements de cette année 2017

Econocom consolide sa place de numéro un français des sociétés de distribution et de services IT avec une progression de 10,8% de son chiffre d’affaires France d’une année sur l’autre à 1.369 millions d’euros (+134 M€ en un an). Une progression dopée notamment par sa politique d’acquisition de sociétés satellites. Au cours des deux dernières années, le groupe a ainsi consolidé un nombre conséquent de sociétés telles Rayonnance (mai 2014), ASP Serveur (août 2014), Helis (février 2015), Clesys (mars 2015), Norcod (avril 2015), Alter Way (juin 2015), et Mcnext (septembre 2016), représentant en cumulé plusieurs dizaines de millions de chiffre d’affaires additionnel.

Pas de changement non plus à la deuxième place, toujours occupée par SCC. Celui-ci progresse sensiblement (+6%), grâce à la croissance de ses ventes de produits (+7%) et à la bonne tenue de ses services, qui se sont notamment enrichis de l’offre d’hébergement de Flow Line Technologies, racheté en avril 2016.

En revanche, Orange détrône Computacenter à la troisième marche du podium, grâce à une progression de 21,7% de ses ventes. Une progression qu’Orange Business Services doit essentiellement à la poussée d’Orange Cyberdéfense, qui passe de 35 M€ à 140 M€ en un an grâce notamment aux rachats de Lexsi en mars 2016 (170 consultants) et d’Atheos en janvier 2014.

À la cinquième place, Misco (+11%) gagne une place et relègue Spie ICS en sixième position.

Au douzième rang, Insight Groupe abandonne 13,8% de chiffre d’affaires mais revient dans le vert après trois années de pertes.

En quatorzième position, Evernex, nouveau nom du spécialiste des services de maintien en condition opérationnelle d’infrastructures critiques IB Remarketing, affiche une progressionn de 24%, tirée notamment par l’acquisition de la division maintenance d’infrastructures IT du groupe Nexeya en octobre 2016 et par son internationnalisation.

Au seizième rang, C’Pro enregistre encore une forte progression (+29%) grâce notamment aux rachats d’ABG (en octobre 2015), du VAR stéphanois Bayard Informatique en janvier 2016 et du bureauticien rennais Copy Concept durant été.

À noter égalelment la belle progression de Lafi (+13,4%), qui passe de la 21e à la 19e place. Ce qui n’a pas empêché la société de se séparer en juillet dernier de son DG Patrice Latry (qui a rejoint en décembre Calestor Periway en tant que DGA). Sous sa direction Lafi a doublé son chiffre d’affaires en huit ans en l’élevant de 52 à 108 M€.

Au 24e rang, Aciernet a réalisé un chiffre d’affaires de 85 M€, soit le quadruple du chiffre d’affaires enregistré deux ans plus tôt (22,7 M€) et +65% par rapport à 2015. Une croissance étonnante, « portée par la bonne dynamique de ses principaux clients et son déploiement à l’international, notamment en Amérique du Nord », a indiqué Econocom lors de l’annonce de son acquisition en septembre dernier.

À la 27e position, Claranet affiche une croissance de 75%, grâce notamment aux rachats de Morea en octobre 2015, de Runiso en novembre 2015, d’Aspaway en décembre 2015 et de Diademys en juillet 2016.

Les sociétés entrantes :

Nous avons ouvert cette année notre classement aux principaux fournisseurs de services hébergés tels que Claranet (27e) ou Jaguar Network (59e) qui vendent – plus ou moins marginalement – du matériel en mode capex pour « dépanner » leurs clients mais surtout qui achetent des infrastructures pour le compte de leurs clients en vue de leur facturer en mode opex (ou as a service). Jaguar Network estime ainsi que l’investissement pour le compte de ses clients est de l’ordre de 50% de son budget. Sont entrés également Efisens (104e), nouveau nom de Business ASI, passé en deux ans de de 5,5 M€ à 12,5 M€ de chiffres d’affaires grâce à son virage stratégique vers les services managés ; Athéo (106e), dont les revenus ont progressé de 34% en un an ; Marcireau (109e) : +72% en un an ; et Metsys (111e) : +28% en un an.

Les sociétés sortantes :

Groupe RDI (racheté par Spie en avril 2016) ; Flow Line Technologies (racheté par SCC en avril 2016) ; ABG (racheté par C’Pro en octobre 2015) ; MCNext (racheté par Econocom) ; FPS France (racheté par Cheops Technology), Diademys (racheté par Claranet en juillet 2016) ; Pentasonic racheté en décembre 2016 par Scriba, Somaintel (racheté par Avem). Sortent également : MacWay et Dirra, dont il a été impossible d’évaluer les revenus.

Les sociétés qui sortiront l’année prochaine :

Aciernet (24e), racheté par Econocom via Exaprobe en septembre 2017 ; Olys/BIMP (52e) racheté par LDLC en octobre 2017 ; Arismore (53e) racheté par Accenture en avril 2017 ; ABC Systèmes (101e) racheté par Cetsi en juin 2017), et SC-Dam (112e) racheté par DSMI en octobre 2017…

Méthodologie : Ce classement recense les sociétés de distribution et de services BtoB du secteur informatique et télécoms selon leur chiffre d’affaires 2016 (avec comme période de référence, l’exercice clos entre le 1er avril 2016 et le 31 mars 2017).

Pour être éligible, il faut justifier d’une activité de négoce de produits d’infrastructures IT BtoB significative (au minimum 10% du CA total). Les sociétés de services dont l’activité négoce est marginale, les pure-players bureautique, consommables, téléphonie ne sont donc pas pris en compte… Le chiffre d’affaires retenu peut en revanche inclure une part de services, d’édition de logiciels, de services d’impression, de télécoms, de location ou autres activités en lien avec les technologies de l’information. Le chiffre d’affaires retenu est le chiffre d’affaires France..

Les 120 sociétés répertoriées dans ce top 2017 par ordre alphabétique :

ABC Systèmes et Formation ; Abicom ; ACE-SI ; Aciernet ; ACMI ; Activium ID ; Adista (RMI) ; Ai3 ; Alphalink (Init Sys) ; Anetys ; AntemetA ; Anyway Solution ; AR Systemes ; Arcitek ; Arismore ; ASI ; ATF Gaia ; Athéo ; AvenAo ; Axantis ; Axians  ; Azeo ; Bechtle Direct ; BT France ; Calestor Periway ; Cetsi ; CFI ; Cheops Technology ; CIS Valley ; Claranet ; Comparex ; Compufirst ; Computacenter ; Constellation (ex-Evea Group) ; C’Pro ; Cybertek ; D.FI ; DCI (groupe) ; DIB France ; Digora ; Dimension Data ; Document Store ; DSMI ; DXM ; Dynamips ; Econocom France ; Efisens ; ESI France (Wriblay) ; Evernex (ex-IB Remarketing) ; Exakis ; Factory Systemes ; foliateam ; Groupe Access ; Groupe Evanéa (Axido Services + Apogea) ; Groupe Nes ; Groupe NVL ; Groupe OCI ; Groupe Scriba (Scriba + Pentasonic) ; Groupe SRA ; Hexatel ; Hub One ; iConcept ; IJNext (ex-Groupe Interdata) ; Iliane   ; Ineo Digital ; Inetd consulting ; Infidis ; Infodis ; Insight ; Itac ; ITC Ariane ; ITS Group ; Jaguar Network ; JCD Groupe ; JLL Informatique ; Komposite ; Lafi ; LDLC Pro ; Leaseware ; Marcireau ; Metsys ; Misco Inmac Wstore ; Mismo Informatique ; MTI Technology ; Nelite ; Netmakers ; Noeva ; Nomios ; Novidy’s ; NTT Security ; NXO France ; Oceanet Technology ; Olys (BIMP) ; OMR Infogérance ; Orange Business Services ; Prodware  ; Quadria ; Qualis ; Quantic ; Retis ; RS2I ; SAB International ; Scasicomp ; SCC ; SC-Dam ; S-Cube ; Serians ; Sewan ; SFR Business Solutions ; SHI International ; Sigma Informatique ; SoftwareOne ; Solutys ; Spie ICS ; Stim Plus ; Stordata ; Systemic ; Tibco ; Waycom ; Xefi