HP abandonne ses services d’abonnement HP+ et de toner Instant Ink pour ses imprimantes laser. Le fournisseur arrête également de commercialiser ses imprimantes de série e.

En 2020, HP voulait maintenir des revenus d’impression réguliers alors que les entreprises impriment moins qu’avant. La société a lancé HP+, un service qui requiert une connexion internet en continu et exige de commander, via le service d’abonnement Instant Ink, du toner HP uniquement. Les clients de HP ont ainsi pu acheter des imprimantes laser moins chères, dont le nom contenait le suffixe ‘e’. L’entreprise s’est félicitée d’avoir obtenu plus de 11 millions d’abonnés à son service en 2022.

Fin 2023, l’ex directrice financière de HP a déclaré devant un parterre d’investisseurs que le fait de bloquer les gens dans un abonnement permettait à HP de réaliser davantage de bénéfices. L’entreprise a constaté une augmentation de 20% de ses revenus d’impression avec ce modèle de ‘verrouillage’.

Des clients se sont plaints. HP reconnaît que « certains clients dans des environnements de bureau gérés par l’informatique ne sont pas en mesure de répondre aux exigences de connectivité cloud pour HP+ ».

En conséquence, selon le media allemand DruckerChannel, les imprimantes LaserJet de HP portant le suffixe ‘e’ ne seront donc plus commercialisées d’ici la fin de l’année et l’entreprise ne proposera plus de LaserJet avec le service HP+. En revanche, les entreprises clientes possédant déjà ces modèles pourront continuer à les utiliser et à user du service Ink Toner. Par ailleurs, les utilisateur·rice·s des modèles jet d’encre pourront choisir d’activer ou pas le service HP+.