Un temps challengé par Infeeny, Exakis redevient le numéro deux incontesté des pure-players français Microsoft (derrière Avanade France). Magellan Partners, sa maison mère, vient en effet d’annoncer l’acquisition de Nelite, autre pure player Microsoft de premier plan. En consolidant les 19,2 M€ de revenus annuels et les 160 collaborateurs de ce dernier, Exakis affiche désormais un chiffre d’affaires de 65 M€ et un effectif de 500 personnes, entièrement dévolus aux offres et aux technologies Microsoft.

L’opération permet notamment à Exakis – rebaptisé Exakis Nelite – de doubler son effectif en Ile-de-France à près de 200 collaborateurs. Un atout important, explique en substance Didier Zeitoun, président-fondateur du Groupe Magellan Partners. Car l’Ile-de-France concentre 80 à 90% des sièges sociaux des comptes du CAC 40, cible privilégiée d’Exakis. En doublant ainsi sa force de frappe, il espère qu’Exakis Nelite accédera à « de plus grands projets », notamment à des déploiements européens ou mondiaux.

Exakis gagne également trois implantations à Lille, Lens et Bordeaux – ce qui porte à onze le nombre de ses agences en France – et trois nouvelles compétences Microsoft – ce qui porte à treize le nombre de ses compétences Gold et Silver. La société de services se renforce notamment sur la partie sécurité, qui est l’une des expertises phares de Nelite et qui restait encore faiblement développée chez Exakis.

Enfin Exakis hérite d’une société en bonne santé, affichant une rentabilité nette de l’ordre de 6% du chiffre d’affaires(3,5% en 2017) pour un Ebitda de 10%.

Les fondateurs de Nelite, Arnaud Berrebi et Maxence Censier restent actionnaires du nouvel ensemble. Ils entrent au Comité exécutif d’Exakis et conservent des fonctions opérationnelles. Maxence Censier pilotera le commerce, les relations avec Microsoft ainsi que le marketing-communication. De son côté, Arnaud Berrebi sera en charge des centres de services, de la gestion des équipes et des compétences. Thierry Rolland, actuel directeur général d’Exakis, est reconduit dans ses fonctions pour le nouvel ensemble.

Cet adossement de Nelite à Exakis est plutôt une surprise eu égard à la stratégie affichée par Nelite jusqu’à présent. La société avait fait rentrer un fonds d’investissement (EPF Partners racheté par Apax Partners) à son capital en 2016 avec l’intention affichée d’être force de consolidation en réalisant des opérations de croissance externe. En 2018, Nelite avait annoncé miser également sur la croissance interne en investissant 1 M€ dans trois nouvelles activités (le développement applicatif, l’accompagnement vers les nouveaux usages et la gestion des services informatiques). Finalement, Nelite n’a jamais mené à terme l’acquisition envisagée et Apax Partners Development a profité du rachat par Magellan Partners pour vendre sa participation.

Fort d’un marché Microsoft toujours très dynamique, Magellan Partners table sur un rythme de croissance de l’ordre de 10 à 15% du chiffre d’affaires d’Exakis Nelite cette année. Son PDG est d’autant plus confiant dans le potentiel de sa filiale dédiée aux technologies Microsoft qu’il croit beaucoup à la complémentarité existant entre les activités historiques de conseil en organisation, en management et en système d’information de Magellan Partners et celles d’Exakis Nelite. « Les acteurs qui vont tirer leur épingle du jeu sont ceux qui seront capables de convoquer à la même table sous un management commun, des consultants métiers, des consultants process et des experts en solutions techniques pour accompagner les clients dans leur transformation digitale », assure Didier Zeitoun.

Avec ses activités de conseil, Exakis Nelite et ses autres filiales – le groupe est notamment actif dans les environnements Salesforce et AWS – Magellan Partners affiche un chiffre d’affaires de près de 120 M€ et un effectif de plus de 1.000 personnes.