Lancé en 2008, le plan Vision 2020 de Bechtle est nettement dépassé. Celui-ci prévoyait 10.000 salariés et surtout un chiffre d’affaires de 5 milliards d’euros en 2020. Le cap des 10.000 employés a été atteint en 2018. Le cap des 5 milliards d’euros a été quant à lui dépassé en 2019. Selon ses résultats préliminaires, le grossiste allemand a en effet engrangé 5,37 milliards d’euros en 2019 contre 4,32 milliards d’euros l’année précédente. Cela représente une croissance de plus de 24%. La trajectoire est à peine moins pentue pour le bénéfice avant impôts qui s’apprécie de 22% à 236 milliards d’euros, ce qui se traduit par une marge EBIT estimée à 4,4%. « Les chiffres impressionnants montrent à quel point Bechtle est en mesure de répondre à la forte demande de nos clients axée sur la numérisation avec des solutions informatiques évolutives. Nos clients comptent sur notre expertise et font de Bechtle leur partenaire informatique de choix », affirme dans un communiqué le CEO de la firme de Neckarsulm, Thomas Olemotz. Bechtle se place ainsi parmi les leaders des revendeurs européens, avec un cours de bourse en croissance de 46% sur l’année 2019, ce qui le valorise a environ 5,30 milliards d’euros.

Selon nos confrères de Channelweb, l’Allemand pourrait même dépasser le Britannique Computacenter en termes de revenus mondiaux. Celui-ci avait enregistré 4,35 milliards de livres sterling (5,13 milliards d’euros) de ventes en 2018. Les revenus 2019 devant tomber bientôt, on en saura plus dans les jours qui suivent.

En lançant, avec une belle avance, son plan Vision 2030, Bechtle s’était fixé pour objectif de réaliser 10 milliards d’euros de chiffre d’affaires d’ici 2030. Pour l’atteindre, il s’est engagé à ajouter un peu moins de 500 millions d’euros à son chiffre d’affaires chaque année entre 2018 et 2030. Jusqu’à présent le contrat est rempli. Seule fausse note, avec 4,4% contre 4,3% en 2018, la margé EBIT n’atteindra probablement pas les 5% cette année, comme le prévoyait le plan Vision 2020.