Près de trois mois après sa reprise par le groupe Xefi, Compufirst est fin prêt à reconstituer son équipe commerciale en charge des appels entrants, préalable à la relance de l’acquisition de nouveaux clients. Depuis le 2 septembre, date de redémarrage de son activité, le spécialiste de la vente à distance de produits IT a consacré ses efforts à la redéfinition de son métier, à la réouverture de ses comptes et encours fournisseurs, à la remise à plat de son organisation et de ses processus, à l’automatisation de sa chaîne d’achats et d’approvisionnements et à la reprise de contact avec ses clients historiques. Autant de démarches que le revendeur jugeait indispensable de mener à bien avant de rouvrir les vannes de son trafic web.

En tant qu’entité du groupe Xefi, Compufirst va avoir deux missions, explique en substance Gwennhael Audran, son directeur d’exploitation : d’une part, pérenniser et développer son activité historique de vente à distance de biens IT multimarques aux PME à l’échelle nationale et, d’autre part, acquérir via le Web de nouveaux clients TPE pour le compte des agences de proximité du groupe. Un nouveau métier qui nécessite une évolution de ses compétences et de ses process. « Nous sommes en train d’inventer un nouveau modèle articulant digital, services de proximité et services hébergés », s’enthousiasme Gwennhael Audran.

Depuis quelques jours, Compufirst a donc lancé le processus de recrutement des commerciaux qui seront chargés de réceptionner les appels entrants issus de la génération de trafic sur son site web et d’orienter les demandes des TPE vers les agences de proximités de Xefi. Historiquement, Compufirst ne concentrait ses actions de développement commercial que sur la frange haute des entreprises qui lui soumettaient leurs opportunités, laissant de côté quatre entreprises sur cinq. Désormais, l’ensemble des entreprises exprimant des demandes d’équipement se verront proposer d’entrer dans une relation commerciale suivie via la souscription de services Xefi.

Dès que cette équipe sera recrutée et formée, Compufirst relancera ses campagnes d’acquisition de trafic via l’achats de mots clés. Le revendeur en ligne vise vingt à trente recrutements de commerciaux au rythme de quatre ou cinq par mois. Des postes d’avant-vente, d’experts en marketing et de développeurs Web sont également ouverts. Un changement d’échelle pour Compufirst qui fonctionnait jusqu’à présent avec une équipe ramassée de huit personnes. S’il ne se fixe pas d’objectif en termes de volumes d’activité pour l’exercice en cours, la société garde comme ligne d’horizon 100 M€ de chiffre d’affaires d’ici 3 à 5 ans.