Entre un besoin de sécurisation accrue et une complexité dans la chaine d’approvisionnement, la gestion de parc informatique occupe désormais une place centrale pour les entreprises et organisations de toutes tailles. Cela s’explique notamment par l’évolution des usages et des modes de travail qui ont donné un nouveau visage au système d’information : toujours plus ouvert, connecté, sans parler de la mobilité et de la montée en puissance du BYOD. Bref, piloter de tels environnements devient une tâche hautement stratégique, mais particulièrement complexe à mener à bien. C’est précisément pour cette raison que les DSI cherchent désormais à ne plus assumer ces tâches en interne, mais plutôt à s’appuyer sur des experts pour les accompagner au mieux dans leurs projets.

 

Une nouvelle orientation pour les ESN

 

Largement positionnées sur le sujet de l’infrastructure, les ESN tendent désormais à s’ouvrir à des expertises connexes. En ce sens, des domaines comme l’ITSM ou encore la gestion de parc sont désormais stratégiques pour ces organisations. De nombreuses offres d’infogérance émergent pour permettre aux DSI d’externaliser l’intégralité de leur gestion de parc en s’appuyant sur des plateformes SaaS, sur lesquelles ils peuvent facilement collaborer avec leurs parties prenantes.

 

Faire les bons choix pour concilier performance et RNE

 

Bien gérer le parc IT des clients est donc au cœur du sujet des infogéreurs. Ils se doivent de proposer des offres de qualité qui intègrent les meilleures fonctionnalités du moment. Mais une gestion de parc efficace et intelligente ne peut désormais plus se limiter à prendre en compte de simples aspects techniques. Il faut également y intégrer des notions de durabilité et de réduction des externalités environnementales négatives. En effet, les entreprises souhaitent se tourner vers un numérique plus responsable, diminuer l’empreinte carbone liée à leur activité numérique, et allonger la durée de vie de leurs équipements — notamment en se tournant vers du matériel reconditionné, des logiciels eco-conçus, et des services permettant une maintenance adequate, accessible et automatisée.

 

Par Quentin de Lambert chez Rzilient 

 

Comments are closed.