Un vent nouveau souffle sur le Français Mega International. Sous l’impulsion d’un management rajeuni, l’éditeur de logiciels d’architecture d’entreprise entre dans une nouvelle phase de son développement avec l’arrivée de nouveaux produits, sa réorganisation par lignes de produits et le réaménagement de ses locaux. Ces initiatives, qui s’accompagnent de l’ouverture de plusieurs dizaines de postes, devraient donner lieu à une accélération de sa croissance. « Après trois ans de croissance douce, on amorce une période à croissance plus forte alimenté par la sortie de nouveaux produits et notre expansion géographique », expose Luca de Risi, qui a pris la direction des opérations de l’éditeur il y a 18 mois. Alors que sa croissance est restée inférieure à 5% par an ces dernières années, la société prévoit de faire progresser ses revenus de 20% par an en moyenne au cours des trois prochaines années.

Pour alimenter cette croissance, l’éditeur mise beaucoup sur le lancement cette année d’une nouvelle solution de gouvernance de données qui vient s’intégrer avec sa plateforme historique d’architecture d’entreprise Hopex au même titre que son module de gouvernance, gestion des risques et conformité. Une nouvelle version majeure (v5) de sa solution d’architecture d’entreprise est également annoncée pour septembre. Au menu de cette v5 : une interface utilisateurs simplifiées et une grosse dose d’automatisation. Son lancement donnera lieu à un grand événement international en novembre rassemblant plus de 3.000 participants.

Autre élément de croissance pour l’éditeur : le SaaS. Lancée il y a cinq ans, la version SaaS de son offre représente désormais près de 80% de ses ventes. L’expansion internationale enfin devrait prendre sa part dans l’accélération de sa croissance. Présent dans dix pays sur les cinq continents, l’éditeur était jusqu’à présent plutôt tourné vers l’Europe et les USA. Mais Luca de Risi note « des signaux forts en provenance de la région Asie-Pacifique », notamment avec l’ouverture de marchés en Inde et en Australie.

C’est dans ce contexte que l’éditeur s’apprête à inaugurer ses nouveaux bureaux de Denfert-Rochereau, entièrement réaménagés à l’occasion des confinements successifs pour tenir compte de l’augmentation du télétravail qui va rester la norme pour ses salariés à raison de deux à trois jours par semaine. Dans ces locaux réaménagés, le maître mot est la flexibilité. Les open spaces y supplantent les bureaux fermés, la cafétéria s’agrandit, des salles de démonstration produits voient le jour…

Société de 350 personnes réalisant quelque 40 M€ de chiffre d’affaires annuel, Mega International a récemment annoncé l’ouverture de 40 nouveaux postes en France et à l’international pour renforcer ses équipes techniques et commerciales. En France, ce sont 30 postes qui ont été ouverts. La société recherche des développeurs mais aussi des consultants et des ingénieurs solutions pour renforcer l’équipe en charge des services professionnels (intégration, configuration, formation…).