Channelnews a demandé à des personnalités de l’écosystème IT de partager leurs prédictions business pour l’année à venir. Les prévisions de Florence Ropion, vice-présidente & directrice générale channel France chez Dell Technologies.

Channelnews : 2021, année d’accélération ou de tassement pour le secteur des services et de la distribution ICT ?

Florence Ropion : Après une année 2020 imprévisible, marquée par nombre d’incertitudes, la technologie est apparue comme un pilier important sur lequel les entreprises, les organisations publiques ou les particuliers ont pu s’appuyer pour continuer leurs activités. En aidant les organisations publiques ou privées à devenir plus agiles, la technologie a joué un rôle essentiel dans leur transition et adaptation à cette nouvelle donne.
2021 sera une année de transformation et d’accélération. Nos partenaires seront en première ligne de par leur proximité géographique et leur expertise métiers pour aider les entreprises à se moderniser, notamment sur la transformation des modes de travail et sur l’infrastructure, et l’hybridation du Cloud.

Selon IDC, les indications sur l’évolution du marché IT en 2021 s’annoncent également positives :

  1. Une reprise de la demande sur le mainstream serveur à hauteur de +8,3% en revenu par rapport à 2020.
  2. Une reprise (+1%) sur le stockage interne qui devrait commencer en T2 et s’accélérer sur S2.
  3. Les ventes devraient continuer à progresser sur la partie PC mais moins fortement qu’en 2020 (+1,6%). La demande restera forte en début d’année sur les PC portables et fléchira dans la seconde partie de l’année. On retrouvera une croissance de la demande de PC de bureau en S2. IDC prévoit une baisse de l’activité sur le Gouvernement tandis que l’Education continuera sa transition vers plus de digital et de mobilité.

Channelnews : Trois besoins clients qui vont tirer l’activité ICT en 2021 ?

Florence Ropion : Suite à cette année de déploiement exponentiel du télétravail ou de l’apprentissage à distance, les clients en 2021 vont travailler sur la pérennisation de ce mode de travail et sa sécurisation.

Avec des besoins d’infrastructure de cloud hybride, des investissements dans des infrastructures distribuées et agiles pour répondre au développement de l’utilisation et l’analyse des données à la périphérie (Edge). La 5G, permettra de développer la capacité d’analyser et d’agir sur les données à un rythme soutenu.

C’est une réelle opportunité pour les partenaires qui accompagneront les clients qui souhaitent accroître leurs investissements vers des infrastructures technologiques distribuées plus simples et plus rapides à déployer.

Les modes de consommations de l’IT se dirigent vers une consommation à l’usage, comme ce qui existe dans le Cloud public. Ce passage à un modèle « as-a-service » est intéressant pour les partenaires car il offre de nouvelles possibilités d’augmenter les revenus récurrents.

En 2021, nous assisterons à la fusion de l’intelligence artificielle, de l’informatique dématérialisée et de la connectivité améliorée afin d’optimiser l’expérience utilisateurs avec les équipements. Il sera par exemple judicieux d’aider les partenaires à communiquer sur les avantages d’une gestion des PC à distance.

De grandes tendances émergents et façonneront le secteur en 2021 : les compétences multi-cloud seront le principal différenciateur. Nous assisterons à :

  1. Une évolution des business model vers un modèle hybride ainsi qu’à une accélération des modèles de consommation à la demande « as-a-service » ;
  2. une consolidation et une forte croissance pour les grands acteurs du secteur ;
  3. une hybridation MSP des partenaires ;
  4. l’accroissement de la réglementation sur les données.

Channelnews : Trois profils dont Dell va avoir besoin en 2021 ?

Florence Ropion : L’écosystème évolue à une vitesse fulgurante avec plusieurs changements notables qui amènent le secteur à recruter ou former des profils bien précis. Désormais la transformation tend vers du « as-a-service » ou « pay as you grow » : l’IT n’est plus un centre de coût mais un service. Le datacenter devient un produit de commodité et le marché se consolide fortement. Afin d’accompagner les clients, les profils de nos partenaires suivants seront privilégiés :

  1. Partenaires à valeur ajoutée ;
  2. partenaires multi-généralistes ou  spécialistes d’un marché ;
  3. partenaires ayant développé des niches d’expertises grâce à une expérience de terrain.

Channelnews : Un(e) produit/service/activité qui ne redémarrera pas en 2021 ?

Florence Ropion : Nous n’arrêterons pas d’activité spécifiquement.

Channelnews : Trois valeurs qui vont marquer 2021 ?

Florence Ropion : Selon moi, les valeurs qui vont marquer 2021 sont des valeurs qui placent l’humain au cœur de la transformation, et qui sont plus que nécessaires dans la période actuelle.

  1. La bienveillance, qui permettra de développer des relations de proximité et de confiance ;
  2. la conscience environnementale avec notamment le développement durable au cœur des technologies. À titre d’exemple nous avons annoncé la semaine dernière des nouveaux portables dans notre gamme Latitude qui contiennent 21% de bioplastiques dans leur châssis.

Channelnews : Trois raisons d’espérer une meilleure année 2021 que 2020 ?

Florence Ropion : Les analystes économiques prévoient une augmentation du PBI entre 5% et 6% sur l’année. La technologie s’est montrée indispensable dans la résilience et permis la continuité des activités des entreprises et des organisations publiques. L’année 2021, permettra la concrétisation des transformations opérées à marche forcée, et sur le long terme.

En 2021, la technologie continuera à ouvrir la voie de la reprise économique et les partenaires de distribution joueront un rôle clé dans cette perspective. Ils encourageront les transformations technologiques qui aideront les entreprises à survivre, mais également à développer leurs activités et chiffre d’affaires.