EDF a installé la solution de stockage d’objets Scality Ring comme système de stockage back-end.  « Scality Ring est synonyme de modernisation pour EDF. C’est notre première tentative avec le stockage défini par logiciel et cela a aidé notre petite équipe informatique à remporter un prix d’innovation au sein de l’entreprise, confirmant qu’une grande organisation conventionnelle peut innover », commente dans un communiqué Ruggero Gatti, ingénieur en gestion des données chez EDF.

Le géant de la production d’énergie a analysé de nombreuses alternatives afin de remplacer son ancien système de stockage sur bande, qui était en proie à des périodes d’indisponibilité pouvant durer jusqu’à une journée entière. Les principaux facteurs pris en compte ont été la stabilité de la solution, son évolutivité, sa disponibilité et son coût total de possession. Les autres solutions en lice étaient Spectrum Scale d’IBM et Isilon de Dell-EMC. Ce dernier n’a toutefois pas tout perdu puisque son système de sauvegarde et de récupération des données Networker a par ailleurs été choisi par le fournisseur d’électricité.

« Le stockage illimité de fichiers et d’objets, la sécurité et la conformité des données, la gestion du système à l’échelle du web et le faible coût total de possession via une architecture logicielle flexible sont au cœur de Scality Ring », affirme dans le communiqué Erwan Menard, président et directeur de l’exploitation de Scality. « Ces aspects sont essentiels pour fournir aux très grandes entreprises, comme EDF, la tranquillité d’esprit nécessaire pour augmenter la capacité de stockage sans limite ni interruption, car ces solutions prennent en charge plusieurs cas d’utilisation au sein des organisations. »