Resté longtemps l’éditeur d’un produit unique (SANsymphony), Datacore achève sa mue d’éditeur multiproduits en Europe en lançant à grande échelle son offre de virtualisation de stockage objet Swarm. Ce fut le sujet dominant de ses Datacore Days 2021, qui se sont tenus les 18 et 19 novembre dernier au Château Le Cély (Seine-et-Marne) en présence de quelque 250 clients et partenaires.

Issu du rachat de l’éditeur Caringo à la fin de l’année dernière, Swarm est un produit reconnu aux USA mais confidentiel qui reste inconnu en Europe. C’est surtout un produit stratégique pour Datacore, le marché du stockage objet étant voué à connaître un développement exponentiel dans les prochaines années, selon vice-président des ventes Europe du Sud de Datacore. Ce dernier note que les projets portant sur du stockage objets embarquent en moyenne une volumétrie de données dix fois supérieure à celle des projets de stockage en mode bloc.

En France, DataCore a déjà signé quelques affaires Swarm au cours de l’année écoulée via son réseau de partenaires historiques, comme l’Institut de Biologie moléculaire des Plantes à Strasbourg. Mais, après un an de préparation pour former ses équipes, mettre en place les synergies, comprendre les marchés cible et identifier les bénéfices consommateurs à mettre en avant, l’éditeur est prêt à accélérer. L’enjeu pour lui désormais est de faire monter son réseau historique en compétence et de recruter de nouveaux partenaires orientés stockage objet.

Ses partenaires Gold ont déjà reçu une formation et les informations liées à cette nouvelle solution. Un cursus de certification (DCIE Swarm) leur a été proposé. Quant au recrutement de nouveaux partenaires, il vient d’être confié à un nouveau grossiste, SSI Informatique, qui démarrera ses opérations à partir du premier janvier. Datacore sur une vingtaine de recrutements de nouveaux partenaires d’ici à la fin de 2022. Des recrutements qui devraient lui ouvrir des marchés dans les secteurs des médias, de la santé et du public. Des secteurs que l’éditeur a identifiés comme les plus férus de stockage objet.

L’objectif pour la filiale française de l’éditeur de SANsymphony est de faire monter le poids de Swarm et de sa solution de virtualisation de stockage en mode fichier vFilO à 30% de ses revenus en 2022 contre moins de 5% en 2021, tout en maintenant une croissance de l’ordre de 25% de ses ventes.

Avec un effectif de 20 personnes et un réseau d’environ 120 partenaires actifs, Datacore France se targue d’être la troisième filiale de Datacore  par ordre d’importance derrière l’Allemagne et les USA.