Dans un communiqué commun, Smile et SensioLabs annoncent leur rapprochement. Contrôlé par le fonds Eurazeo, Smile va en effet prendre une participation majoritaire au capital du créateur du framework open source Symfony. Les conditions financières de l’opération ne sont pas dévoilées.

Basé à Clichy en région parisienne, SensioLabs est présent en France, en Allemagne et aux Etats-Unis, ainsi que dans une vingtaine de 20 pays à travers un réseau de partenaires certifiés. L’entreprise emploie une centaine de collaborateurs et consultants.

Les deux entreprises se connaissent bien. Elles ont contribué ensemble à la création de l’Open Source School et à l’organisation du Paris Open Source Summit. Dans leur communiqué, elles indiquent qu’elles veulent accélérer leurs développements respectifs tout en faisant bénéficier leurs clients de synergies et d’un accompagnement plus large. Smile apporte à SensioLabs son savoir-faire sur les projets et renforce son offre d’expertise sur PHP et Symfony.

Les cofondateurs de SensioLabs, Fabien Potencier et Grégory Pascal, restent aux commandes de la société.

« C’est une grande fierté que de pouvoir accompagner le succès de SensioLabs. C’est une société que nous connaissons très bien, une véritable pépite française à l’expertise unique qui connaît année après année une forte croissance », commente le président de Smile, Marc Palazon. « Nous sommes également ravis de développer notre contribution au framework Symfony. C’est un projet open source exceptionnel, qui est devenu incontournable au sein des communautés open source et grands projets digitaux. » Téléchargé plus de deux milliards de fois, Symfony compte une communauté mondiale de plusieurs centaines de milliers de développeurs dont Smile.

« SensioLabs a grandi très vite ; et cela grâce aux talents de ses équipes et de son puissant écosystème. Nous avions besoin de franchir un cap en nous adossant à un acteur d’envergure qui partage nos valeurs et reconnaît notre expertise. Smile porte dans son ADN une forte culture entrepreneuriale et open source qui nous permettra d’accélérer notre déploiement avec agilité », affirme de son côté Fabien Potencier. Au cours de son exercice 2017, Smile a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 84 millions d’euros.