Implanté depuis une dizaine d’année à Paris, l’intégrateur aixois est en train d’accélérer son développement en Ile-de-France. « Il y a une demande, justifie Jean-Pierre Gil, directeur général de la société. Mais on n’a pas encore complètement dupliqué à Paris ce que l’on fait sur le pourtour méditerranéen ». D’où l’ouverture de deux nouveaux postes – l’un de commercial et l’autre d’architecte avant-vente – pour compléter l’équipe existante (constituée de trois personnes) et renforcer l’expertise de l’agence, notamment sur la partie réseau et sécurité. Société de 33 personnes créée en 2007 par Gilles Garzulino et réalisant 9,5 M€ de chiffre d’affaires, Syage rayonne sur tout le pourtour méditerranéen à partir de son siège d’Aix-en Provence, mais également de ses points de présence à Nice et à Montpellier.

L’entreprise se positionne en tant qu’intégrateur d’infrastructures. Ses domaines d’expertise couvrent les systèmes, le stockage, les réseaux et la sécurité avec des marques telles que Netapp, CommVault, Fujitsu, VMware, IBM (Spectrum Protect), Cisco, Fortinet, F5, Logpoint, Varonis, ForcePoint, Wallix, Aruba et plus récemment Pure Storage et Paloalto (ainsi que Vade, qui est en cours de validation technique). Syage a également une activité de cabinet de conseil en recrutement IT, qui emploie trois consultants. Depuis trois ans, l’entreprise développe une activité de services infogérés qui absorbe l’essentiel de ses investissements en recrutements et en outils. En sus du conseil en amont, de l’architecture des projets, de leur mise en place et du support, Syage est désormais en mesure de fournir des services proactifs de maintien en condition opérationnelle (veille sécuritaire, patching) et des services d’exploitation.

Une activité qui est l’un des moteurs de la croissance de l’entreprise. Après progression plus douce sur l’exercice 2020-2021 (clos fin juin 2021), l’intégrateur devrait renouer avec une croissance organique de l’ordre de 15% sur l’exercice en cours. La croissance pourrait même encore accélérer si une opportunité de croissance externe venait à se présenter à lui, comme ce fut le cas en 2016 avec la société parisienne SDS Consulting, à l’origine de son installation dans le 10e arrondissement de la capitale.