Cato Networks vient de lever 130 millions de dollars auprès de Lightspeed Venture Partners, Coatue et les investisseurs existants Greylock, Aspect Ventures, Acrew Capital et Singtel Innov8. Le co-fondateur et CEO de la société, Shlomo Kramer, a également participé au tour de table. Cette levée de fonds, qui porte la valorisation de Cato Networls à plus d’un milliard de dollars, servira à « accélérer l’expansion agressive » sur le marché européen a expliqué Shlomo Kramer à Channel Partner Insight. Celui qui fut également le co-fondateur de CheckPoint et d’Imperva a précisé que l’effectif actuel, soit 285 personnes, passera rapidement à 400 salariés. « Nous allons terminer l’année avec 240 millions de dollars en banque, ce qui va nous permettre d’accélérer nos recrutements, en particulier dans les domaines des ventes et du marketing et du côté de l’ingénierie », a-t-il déclaré, ajoutant que la spécialiste du SASE envisageait des opérations de croissance externe pour compléter sa feuille de route « Le marché est là, la solution est excellente et prête, il s’agit avant tout de nous faire connaître à plus de clients et de partenaires et c’est ce que nous allons faire », a annoncé le dirigeant à nos confrères. L’offre, qui est distribuée en France depuis avril 2019 par le grossiste à valeur ajoutée NeoVAD, l’est désormais désormais aussi par Nuvias dans le cadre d’un accord pan-européen.

Selon son CEO, Cato Networks a vu l’utilisation de l’accès à sa plateforme SaaS tripler depuis le début de la pandémie de Covid-19. Shlomo Kramer estime que les revenus de la société atteindront cette année environ le double de ce qu’ils étaient en 2019, les activités étant « bien équilibrées » entre l’Amérique du Nord, la région EMEA et l’Asie/Pacifique/Japon.

« Nous avons vu de nombreuses sociétés de sécurité réseau adopter le SASE et se précipiter pour assembler une solution. Nous sommes toujours la première et la seule plateforme SASE pure qui a été construite à partir de zéro », a-t-il conclu.