L’année 2020 a accéléré la transition des prestataires IT vers les services hébergés et infogérés. Le témoignage de Tanguy Moreux, directeur développement et partenariats de Naitways.

Channelnews : Pouvez-vous décrire synthétiquement l’offre de services managés de Naitways ?

Tanguy Moreux : Naitways se positionne comme un hébergeur agile capable de fournir des offres cloud sur mesure à ses clients. Nos services managés sont destinés à assurer le bon fonctionnement et la gestion des infrastructures de nos clients via un accompagnement dédié de nos ingénieurs techniques. Ils couvrent l’hébergement cloud, les réseaux (VPN, authentification forte etc..) et le maintien en condition opérationnelle de niveau 2 et 3 des infrastructures de nos clients. Nous intervenons sur toute la durée de vie de la data (développement, production, recette, backup, archivage).

Channelnews : Avez-vous constaté une accélération de la demande des clients pour vos services managés au cours des douze à vingt-quatre derniers mois ?

Tanguy Moreux : Oui. Compte tenu de la situation sanitaire, de nombreux projets à moyen terme se sont transformés en projets immédiats. Nous avons dû produire davantage à distance ce qui a conduit à une utilisation plus forte de nos infrastructures cloud et réseaux. Nous pouvons prendre en référence, le mois de mars 2020 où nous avons doublé la mise en place de solutions VPN et d’authentification forte et quintuplé les usages de type VDI.

Channelnews : Quand situez-vous le décollage des services managés dans votre activité et quels ont été les écueils liés à leur implémentation dans le modèle économique de Naitways ?

Tanguy Moreux : Nous nous concentrons sur le Cloud et les services managés depuis 2017. Depuis 2019, nous avons noté une vraie accélération de nos services managés soit une croissance de l’ordre de 25% à 30%. Notre pôle de production est en constante évolution et notre défi est de détecter de nouveaux talents dans le contexte d’un marché du recrutement tendu ralenti par la Covid.

Channelnews : Quel est le poids des services managés dans l’activité globale de Naitways aujourd’hui ?

Tanguy Moreux : Historiquement, les projets d’intégration représentent entre 55% et 60% de son chiffre d’affaires Naitways. Mais en 2020, les services ont représenté 50% de l’activité, à l’équilibre avec l’intégration. Notre chiffre d’affaires a légèrement augmenté par rapport à 2019 mais notre rentabilité globale a quasiment doublé.

Channelnews : Quel a été l’impact du Covid sur l’activité services managés de Naitways ?

Tanguy Moreux : Le principal impact a été lié aux contraintes engendrées par la distance. Nous avons dû mettre en place de nouveaux services de type VDI et VPN sans pouvoir accéder (ou de manière limitée) aux infrastructures des clients et et nous avons dû limiter (ou annuler) nos déplacements dans nos différents datacenters. La charge de travail a aussi été plus intense. Nous avons pu l’absorber grâce aux recrutements réalisés en 2019.

Channelnews : Quelles sont les marges d’amélioration, les chantiers, les objectifs vers lesquels Naitways tend en matière de services managés ?

Tanguy Moreux : Notre principal focus en 2021 sera la protection des données avec l’ambition de développer de nouveaux services exclusifs. Nous développons notre portail de gestion pour la sauvegarde et la restauration des données. Nous nous appuyons sur les technologies de Veeam et de Microsoft. Nous avons également dans notre agenda, une offre de smart building pour espaces de coworking ou de co-living, qui associe des équipements connectés avec des services différenciants de type authentification.

Channelnews : Que représenteront les services managés dans l’activité de Naitways dans le futur ?

Tanguy Moreux : Le souhait de Naitways est d’être à 100% de services managés à horizon 2025.

 

Ce témoignage a été recueilli par mail le 23 décembre dernier