channelnews


Swyx, un nouvel acteur sur le marché français des communications unifiées
12.09.12 - Dirk Basyn   

Ronald_CarlhianNouveau venu sur le marché français, l’Allemand Swyx propose une solution de communications unifiées pour les entreprises moyennes. Nous avons rencontré son directeur commercial France, Ronald Carlhian.


Channelnews : Pouvez-vous nous présenter brièvement Swyx ?

Ronald Carlhian : Swyx est née en 1999 à Dortmund. La société est détenue par ses fondateurs et des fonds privés parmi lesquels T-Venture, une filiale de Deutsche Telekom. Swyx a développé SwyxWare, une solution logicielle qui regroupe la téléphonie sur IP, la visioconférence, l’audioconférence, la télécopie, l’instant messaging, le présenciel, les services de communication sur un serveur Windows de l’infrastructure client.

Nous proposons aussi des solutions matérielles telles que des téléphones de bureau à grand écran couleur, des téléphones USB, des DECT etc.

Swyx est présente à travers un réseau de 1.000 partenaires certifiés en Allemagne, en Autriche, en Scandinavie, en Italie, au Royaume-Uni et en France depuis le 27 juillet. Son chiffre d’affaires est de 14,5 millions d’euros.


Qu’est-ce qui distingue SwyxWare des offres concurrentes ?

Ronald Carlhian : La solution logicielle s’installe sur un seul serveur, quel que soit le type de services, par exemple un serveur vocal, alors que nos concurrents exigent plusieurs serveurs. De plus, le routage d’appel est très simple et se fait en 3 clics, un peu comme dans Outlook. La solution s’intègre également dans les logiciels métiers tels que les CRM, les ERP.

SwyxWare ne nécessite pas de formation. N’importe quel informaticien capable d’utiliser Manager Windows peut enregistrer un nouvel utilisateur ou effectuer un changement.

Par ailleurs, la solution peut s’installer sur tous les téléphones mobiles : Androis, iOS, Blacberry, Symbian. Il est possible d’enregistrer un appel ou de le transférer quelle que soit la plateforme.

Tous les clients qui ont choisi SwyxWare sont ravis de sa richesse et de sa simplicité.


Quels sont vos objectifs ? Qu’est-ce qui vous a poussé à investir le marché français aujourd’hui ?

Ronald Carlhian : Notre objectif consiste à nous faire une place sur ce marché tenu par Alcatel et Avaya. Nous avons attendu qu’il soit suffisamment mûr pour accepter nos solutions. Notre mode de distribution étant totalement indirect, nous souhaitons recruter 30 partenaires d’ici la fin de l’année. Nous traiterons directement avec eux sans passer par un distributeur.


Quel type de partenaires recherchez-vous ?

Ronald Carlhian : Nous nous adressons à deux types de revendeurs : les intégrateurs informatiques souhaitant offrir de nouvelles solutions logicielles à leurs clients, et les installateurs télécoms.

Nous leur apportons une formation technique et commerciale, un accompagnement avant-vente et après-vente, des NFR, un budget marketing de 1.000 euros pour organiser des matinales ou réaliser du télémarketing.

Pour nous faire connaître nous allons participer à IP Convergence au mois d’octobre ainsi qu’à IT Partners en février prochain.


Quel est votre mode de commissionnement ?

Ronald Carlhian : Sur ce plan-là, il n’y a rien de très original. Nous fixons le prix d’achat et les partenaires fixent le prix de vente. En général, la marge sur les services tourne entre 20 et 30%.


Pas d’offre cloud ?

Ronald Carlhian : Nous avons aussi une solution cloud que nous avons développée pour Deutsche Telekom. BT aux Pays-Bas la revend également.


Vous ne la proposez pas sur le marché français ?

Ronald Carlhian : Oui, nous recherchons des fournisseurs d’accès auxquels nous proposons une facturation à l’utilisateur. Cela dit, nous n’avons pas d’objectifs pour 2012. Ce sera plutôt pour 2013.



 
Merci de vous identifier ou de vous inscrire pour discuter de l'article
Discutez de ceci sur le forum. (0 commentaires)

A lire également aujourdhui

Vendredi 31 Octobre 2014



Jeudi 30 Octobre 2014




  • Le rachat de Motorola par Lenovo finalisé

    Motorola_LogoLe rachat de Motorola Mobility par Lenovo à Google pour 2,91 milliards de dollars est finalisé annoncent les deux entreprises dans un communiqué commun. Motorola devient une filiale détenue à 100% par Lenovo, son siège 

  • Lire la suite



La semaine dernière

IBM paye très cher pour se débarrasser de ses semi-conducteurs

Quatre ans après être sorti d'Atis, la co-entreprise détenue avec Infineon, IBM marque...
+ Lire la Suite

Google, Salesforce, VMware et Amazon reviennent en odeur de sainteté chez Microsoft

L'arrivée de Satya Nadella à la tête de l'entreprise marque indéniablement un...
+ Lire la Suite

FMI Infogérance : Loetitia Colas reprend l’entreprise créée par son mari

Le 18 septembre, FMI Infogérance, société de services informatiques lyonnaise inaugurait son...
+ Lire la Suite

Après HP et Symantec qui sera le prochain à se couper en deux ?

" Qui sera le prochain ?". Sous forme de boutade ou de question cette phrase se propage...
+ Lire la Suite

Orange Applications for Business : ses cinq entités constitutives

Orange fusionne Silicomp, Alsy, Multimédia Business Services, Data & Mobiles...
+ Lire la Suite

Metsys : trois ans d’existence, sept compétences Microsoft dont six Gold

Parti de zéro il y a trois ans, le pure player Microsoft vient de passer la barre des...
+ Lire la Suite

Le grossiste Bacatá en redressement judiciaire

Le grossiste en matériels et accessoires informatiques toulousain a été placé en redressement...
+ Lire la Suite

Accord mondial HP-VMware autour du Cloud

A l’occasion de la conférence VMWorld 2014 qui se déroule cette semaine à Barcelone,...
+ Lire la Suite

HP rompt définitivement ses discussions avec EMC

C'est fois-ci c'est officiel, HP renonce à fusionner avec EMC. Ces discussions avaient...
+ Lire la Suite

Les tablettes de plus en plus boudées pour d'autres terminaux

+ Lire la Suite

 

A la une

IBM en crise

Un bénéfice par action de 20 dollars d'ici 2015 : cette promesse faite en 2011 par le prédécesseur de Ginni  Rometty à la tête d'IBM,...
+ Lire la Suite

Cisco pourrait arrêter ses investissements dans VCE

Si l'on en croit une source proche de l'entreprise qui s'est confiée à CRN, Cisco pourrait arrêter d'investir dans VCE, sa joint venture...
+ Lire la Suite

Metsys : trois ans d’existence, sept compétences Microsoft dont six Gold

Parti de zéro il y a trois ans, le pure player Microsoft vient de passer la barre des quarante collaborateurs. Une croissance au pas de...
+ Lire la Suite

Osiatis n'offre toujours pas de croissance à Econocom

Un an après l'acquisition d'Osiatis, les services d'Econocom restent en panne de croissance. Pire : le groupe vient d'annoncer qu'il...
+ Lire la Suite

Le grossiste Bacatá en redressement judiciaire

Le grossiste en matériels et accessoires informatiques toulousain a été placé en redressement judiciaire en juillet dernier. Contacté,...
+ Lire la Suite

Trimestriels : Microsoft a surpris agréablement les analystes

Microsoft respire. L'éditeur a en effet publié des résultats supérieurs aux attentes des analystes. Le chiffre d'affaires du premier...
+ Lire la Suite

Amazon affiche plus d'un demi-milliard de dollars de pertes

Amazon vient de connaître un très mauvais troisième trimestre. Le chiffre d'affaires a bondi de 20% à  20,58 milliards de dollars. En...
+ Lire la Suite

Cisco entame une profonde réorganisation

En août dernier, à l’issue de son exercice fiscal 2013-2014, Cisco annonçait 6.000 suppressions d’emplois (soit 8% de son effectif)...
+ Lire la Suite

Alliance HighTech : le cheval de troie des petites SSII dans les grands comptes

Le GIE Alliance HighTech est en plein renouveau. Le facilitateur de relation entre les grands clients et les petits prestataires IT entend...
+ Lire la Suite

IBM de plus en plus India Business Machine

Après la cession de ses activités serveurs d’entrée de gamme à Lenovo, IBM compte désormais moins de 80 000 employés aux...
+ Lire la Suite