Septeo, holding propriétaire notamment de l’éditeur Genapi, vient de racheter simultanément la société de services Novatim et l’opérateur spécialisé en téléphonie cloud, Appliwave. Nous avons demandé à Sacha Laassiri, nommé directeur général de ces deux entités, de nous expliquer les tenants et aboutissants de ces opérations.

Channelnews : Groupe de plus de 130 M€ de chiffre d’affaires annuel employant 1.300 salariés, Septeo a pris le contrôle de Novatim et Appliwave le 31 octobre dernier. Deux société qui lui apportent près de 20 M€ de chiffre d’affaires et plus d’une centaine de salariés supplémentaires. Pourriez-vous nous présenter ces sociétés et nous expliquer l’intérêt que leur porte Septeo ?

Sacha Laassiri : Novatim est une société de services et de distribution d’une centaine de personnes pesant 12 millions d’euros de chiffre d’affaires (prévisionnel 2019). Implantée à Paris, Lyon, Toulouse, Bordeaux et Amiens. Elle s’adresse essentiellement à une clientèle de PME de 20 à 500 personnes – elle revendique 800 entreprises clientes, à qui elle fournit des prestations d’infogérance sur site, des services hébergés et, pour un tiers de son activité, des infrastructures matérielles. Des métiers très semblables de ceux de Matilan, l’ESN du groupe Septeo que je dirige depuis 2017, qui intervient principalement dans les prestations d’infogérance (40%), le matériel (35%) et la cybersécurité (15%).

Appliwave est un opérateur cloud d’une vingtaine de personnes réalisant 4 M€ de chiffre d’affaires annuel (prévisionnel 2019), qui propose des services de téléphonie sur IP (Centrex IP) et de l’hébergement. Avec la fin du RTC, l’activité d’opérateur de téléphonie devient stratégique sur le marché des PME/ETI. Appliwave a vocation à fournir des services de téléphonie à la clientèle legaltech (avocats, notaires, directions juridiques…) de Septeo, qui est présent chez pas moins de 12.000 clients, représentant 120.000 utilisateurs.

Channelnews : Novatim et Matilan ont toutes les deux une activité infrastructures significative. Est-ce que l’arrivée de Novatim et Appliwave dans le groupe va changer les équilibres vis-à-vis des partenaires existants ?

Sacha Laassiri : Matilan est HP Platinum, Microsoft Gold, Watchguard Gold, Sophos Silver et est également proche de Citrix et Veeam. Les arrivées de Novatim et Appliwave ne remettent pas en question ces partenariats. En revanche, de Novatim amène le partenariat avec Dell et nous permet de consolider aussi les partenariats Crayon et Microsoft (Office 365). Appliwave nous amène des partenariats avec Centile, Zoom et les opérateurs SFR, Orange & Bouygues.

Channelnews : Les sociétés Novatim et Matilan vont-elles fusionner ?

Sacha Laassiri : Non. Du moins par pour le moment. Mais à terme, il n’y aura plus qu’une seule marque. On communique déjà sur le fait que l’addition de Novatim, Matilan et Appliwave fait plus de 25 M€ et représente 180 collaborateurs.

Channelnews : Dans quelle mesure les implantations de Novatim et Matilan se recoupent et est-il prévu de fusionner les agences redondantes ?

Sacha Laassiri : Matilan est présent à Paris, Lyon, Montpellier, Rennes, Amiens et Aix-en-Provence. Il y a donc des recoupements à Amiens, Lyon et Paris. À Amiens, les six collaborateurs de Matilan vont rejoindre l’équipe de Novatim à Boves. À Lyon, tout le monde (une dizaine de personnes) va s’installer dans les locaux de Septeo, qui vient d’acquérir 1.000 m2. À Paris, on recherche des locaux pour les 90 collaborateurs franciliens (dont 25 issus de Matilan). Enfin, à Toulouse, la demi-douzaine de collaborateurs de l’agence Novatim locale va aller s’installer dans les locaux de Septeo, qui dispose également de locaux (1000 m2).

Channelnews : Que deviennent les dirigeants historiques de Novatim et Appliwave ?

Sacha Laassiri : Nicolas Beslin, le directeur général de Novatim, devient directeur des opérations de l’ensemble Novatim, Matilan, Appliware, et Julien Ohayon, directeur général d’Appliwave en devient le directeur général adjoint.

Channelnews : Appliwave a la particularité de commercialiser ses services de téléphonie et d’hébergement via un réseau de Quid du réseau indirect de 120 partenaires. Ce réseau va-t-il subsister ?

Sacha Laassiri : Oui. Ce réseau va perdurer et se développer. Certes, il est prévu de mettre les technologies et les offres d’Appliwave à disposition des clients de Septeo. Mais cela se fera dans la mesure du possible via des partenaires.

Channelnews : Appliwave possède également un réseau fibre en propre de 150 kilomètres. Est-il prévu de continuer d’investir dans son infrastructure réseau ?

Sacha Laassiri : Oui. Tous les arbitrages ne sont pas encore finalisés mais nous avons un plan d’investissement qui prévoit de doubler la taille de ce réseau dès 2020.

Channelnews : L’objectif à votre arrivée en 2017 était de relancer la croissance de Matilan, alors en perte de vitesse. Un objectif apparemment atteint en 2018 avec une croissance de plus de 20% par rapport à 2017. Le chiffre d’affaires est ainsi passé de 6,4 M€ en 2016 à 8,4 M€ fin 2018 Comment vous y êtes-vous pris ?

Sacha Laassiri : J’ai actionné trois leviers. J’ai engagé une refonte et une simplification des offres (Infogérance ; Hebergement Cloud (IaaS) ; Cybersecurite & RGPD et Télécoms) ; la couverture commerciale et digitale a été améliorée via des recrutements et la mise en place de solutions Inbound marketing ; le groupe a investi massivement dans la formation et la certification des collaborateurs (label Great Place to Work depuis fin 2018).

Channelnews : Quelles croissances organiques attendez-vous pour Matilan, Novatim et Appliwave en 2020 ?

Sacha Laassiri : Nous prévoyons +10% pour Matilan, +10% pour Novatim et +30% pour Appliwave.