L’intégrateur Newlode annonce avoir signé un accord de principe pour racheter par échange d’actions la société d’expertise SVL spécialisée dans la gestion de données. En tenant compte des délais légaux, l’opération devrait être finalisée d’ici au 1er mars.

Société de services de sept personnes réalisant 800 K€ de facturations annuelles, SVL dispose d’un savoir-faire historique dans le stockage traditionnel, notamment autour des infrastructures Dell EMC et NetApp. Mais la société arbore également des compétences dans le stockage 100% flash autour de l’offre Pure Storage, dans les solutions d’hyperconvergence de Nutanix et dans les systèmes de stockage distribué open source tels que Ceph et OpenIO. Autre corde à son arc : les solutions de migration de Cirrus Data, de Datadobi et de Data Dynamics.

Pour Newlode, ce rapprochement est l’opportunité de renforcer significativement son pôle intégration de systèmes, stockage et réseaux. Porté par sa filiale Cheapset, le développement de ce pôle était entravé par le sous-dimensionnement de son équipe et les difficultés de recrutement propres au secteur. Avec SVL, qui devrait demeurer une entité autonome et continuer à travailler avec ses clients historiques, l’effectif du groupe devrait avoisiner les 40 personnes et les facturations tendre vers les 13 M€, dont au moins 2 M€ de services.

Sur l’exercice clos fin septembre, les revenus du groupe ont atteint 10 M€ (dont 800 K€ de services). Un chiffre en croissance de 45% tiré notamment par la hausse du nombre de clients (passés de 55 à 84), par le démarrage de son activité Devops/Cloud, portée par sa filiale Skyloop, en février dernier, et par le rachat de l’intégrateur Optalia en mais 2016, devenu son pôle cybersécurité. Sur l’exercice en cours, Newlode prévoit de démarrer son activité big data/analytics, via son entité Datalode.

Durant l’été 2017, Newlode a également démarré l’activité d’une autre filiale Reboot, spécialisée dans le recrutement. Le groupe compte poursuivre son développement dans cette voie en s’appuyant sur une fédération de filiales chacune spécialisée sur un compartiment du marché IT de façon à pouvoir mener aussi bien des projets de transformation globale que des projets portant sur des périmètres plus limités.