L’accélération des projets de transformation numérique au sein des entreprises les amène à repenser en profondeur leurs processus de travail et à créer des systèmes toujours plus interconnectés. Dans ce contexte, force est de constater qu’un schéma structurant est fondamental pour prendre les bonnes options et qu’une intégration poussée des outils implémentés est nécessaire pour travailler dans les meilleures conditions. Il n’est en effet plus possible de raisonner en silos.

 

Concilier processus de gestion et nouveaux usages

 

Une chose est sûre, s’appuyer sur un ERP et une GED de qualité n’est pas une option, mais un must have. Véritable colonne vertébrale de l’entreprise, ces systèmes permettent de piloter des opérations stratégiques et complexes dans de nombreux domaines comme la finance et le commerce par exemple.

 

Mais ce n’est pas suffisant, ces systèmes doivent désormais évoluer et s’ouvrir aux nouveaux usages pour accompagner l’entreprise dans sa transformation. C’est précisément dans ce contexte que la signature électronique offre de nouvelles perspectives. Prenons quelques exemples pratiques : horodatage sur les bulletins de salaire, contractualisation…

 

Tisser des alliances pour accroitre son attractivité

 

Au regard de ces éléments, il apparait donc clairement que les éditeurs d’ERP, de GED et métier se doivent de prendre en compte ces données pour accroitre la valeur de leurs offres et rester compétitifs sur un marché en pleine mutation. Des alliances industrielles sont donc fondamentales.

 

Pour autant, attention à ne pas se tromper, car en matière de cybersécurité et de confiance numérique, il existe de fortes disparités entre les offres (que ce soit au niveau technique ou réglementaire par exemple). À travers ces alliances, les éditeurs de solutions ERP et de GED pourront donc intégrer aisément via de simples connecteurs (API) des solutions de confiance pour répondre efficacement aux nouveaux enjeux liés à la dématérialisation.

 

La confiance numérique au centre des projets de gestion

 

Comme nous le voyons chaque jour au travers des nombreuses cyberattaques réalisées, le sujet de la cybersécurité est un prérequis indispensable. En ce sens, les éditeurs de solutions ERP et GED doivent intégrer ce point dans leurs roadmaps et rassurer leurs clients sur leur capacité à proposer des offres sécurisées. C’est dans ce contexte que nouer des alliances avec des experts reconnus sur le marché de la cybersécurité est un impératif stratégique. Les éditeurs de logiciels de gestion pourront ainsi répondre aux nouveaux enjeux numériques de leurs clients de manière unifiée (dématérialisation, continuité des activités à distance, confiance numérique, etc.).

 

Romain Delval – Directeur des Opérations Certigna

 

Comments are closed.