Deux ans à peine après son acquisition pour 6 milliards de dollars par le groupe chinois HNA (filiale du conglomérat Tianjin Tianhai), Ingram Micro pourrait être cédé au fonds d’investissements Apollo Global Management LLC. Des discussions ont été engagées en ce sens entre les deux parties sur la base d’un prix de 7,5 milliards de dollars, a révélé le Wall Street Journal. HNA aurait déjà rejeté il y a deux semaines une première offre d’Apollo jugée trop basse.

Cette cession d’Ingram Micro moins de deux ans après son acquisition serait justifiée par l’évolution des conditions du marché et de la stratégie du groupe chinois. Endetté à hauteur de 115,74 milliards de dollars, HNA avait annoncé il y a deux ans un plan de réduction de sa dette de l’ordre de 50 milliards de dollars impliquant des cessions d’actifs. Pour acquérir Ingram Micro, HNA Technology avait creusé sa dette de 3,55 milliards de dollars, dont 350 millions à régler cette année.

Au printemps, Reuters avait déjà révélé faisaient que des discussions avaient été engagées avec différents investisseurs pour céder Ingram Micro. Intéressé, le fonds souverain China Huarong Asset Management, avait finalement renoncé considérant le prix de vente de 6 milliards de dollars trop élevé. À l’époque HNA avait démenti ces informations, les taxant de rumeurs. Il déclarait avoir « confiance dans le développement rapide d’Ingram Micro qui constituait un investissement stratégique ainsi qu’une pierre angulaire de la transformation et du développement de la société ».