Sur son exercice clos fin avril, Cheops Technology a réalisé un chiffre d’affaires (non-audité) de 114,3 millions d’euros. Cela représente une croissance de 9,9% par rapport aux 104 M€ de l’exercice précédent. Ce chiffre ne prend pas en compte les revenus d’Euro-Sys, l’éditeur de progiciels tourangeau racheté par le groupe en septembre dernier. Pesant environ 2 M€ de chiffre d’affaires annuel, celui-ci ne sera intégré que d’ici à la fin de l’année 2019. « Ce fut plutôt un bon exercice marqué par de nombreux nouveaux contrats cloud et de gros projets d’infrastructures », commente Nicolas Leroy-Fleuriot, Pdg de l’intégrateur-hébergeur bordelais. Au titre des contrats cloud, il cite  parmi les nouvelles références signées au cours des six derniers mois: ID Invest ; Juxta ; FBD (cuisines Ixina) ; Lune de Miel ; Carambar (Rrochers Suchard, La Pie qui Chante…) ; Grandvision (Grand Optical) ; Eurial ; Lafuma ; Aubade…

Les résultats audités ne seront publiés qu’au mois de septembre.