channelnews


Free Mobile : la CFE-CGC & UNSA dénonce une stratégie du coucou
19.01.12 - Dirk Basyn   

CFE-CGC & UNSALa  CFE-CGC & UNSA Télécoms s'en prend violemment à l'offre de Free Mobile, selon elle une « parfaite illustration de l’exploitation maximale du dogme néolibéral de la concurrence exacerbée ».


Incontestablement, l'offre de Free Mobile déplaît aux syndicats. Après l'attaque de la CGT dont nous nous étions fait l'écho, c'est au tour de la CFE-CGC & UNSA Télécoms de réagir vigoureusement à ce qui ressemble à un coup de tonnerre dans l'univers ronronnant de la téléphonie mobile. Dans un long communiqué de 5 pages,  les délégués syndicaux de SFR; Orange et Bouygues tentent de démonter point par point les arguments qui font pencher la balance du consommateur en faveur du nouveau venu.


Selon eux, c'est la terminaison d'appel imposée par l'Arcep – qui oblige les opérateurs en place à participer au financement des nouveaux entrants – qui permet à Free de proposer des tarifs extrêmement bas. Un système qui arrêterait de fonctionner si tous les clients des opérateurs s'abonneraient chez Free Mobile et, par ailleurs, limité dans le temps. Cette faveur prenant fin le 31 décembre 2013, Free pourrait alors revoir ses tarifs, affirment les syndicalistes.


La terminaison d'appel est d'autant plus injuste selon eux, qu'elle fait fi des investissements réalisés dans le réseau. « Le profit moyen net après impôts des trois opérateurs mobiles en place est de 8% du chiffre d’affaires. Sur une facture moyenne mensuelle mobile de 24 €7, il reste donc à l’opérateur 1,92 € par mois et par abonné pour financer les investissements futurs et rémunérer les actionnaires », poursuit le communiqué qui ajoute « C’est ce que Xavier Niel appelle « presser le citron » ! Mais en l’occurrence, on peut se demander qui le presse ? ».


10.000 emplois perdus


Le syndicat dénonce ensuite une stratégie désastreuse pour l'emploi, l'objectif de Free étant selon lui de tout traiter par téléphone depuis l’étranger.
« Non seulement il y aura peu ou pas de création d’emplois en France pour le lancement de ce nouvel opérateur mobile, mais, pour aligner leurs prix en préservant leurs capacités d’investissement, les trois autres opérateurs seront obligés de délocaliser aussi. L’arrivée de Free mobile se soldera donc plus vraisemblablement sur une perte d’au moins 10.000 emplois, que par la création de ceux qu’il avait promis, et qui pour le moment ne sont pas au rendez-vous. »


La promotion de l'offre par le buzz, dont n'ont pu bénéficier les opérateurs, constitue également un avantage concurrentiel estime la CFE-CGC & UNSA Télécoms, qui y voit de plus un manque à gagner pour la presse, laquelle sera obligée pour survivre de faire appel à des journalistes bénévoles.


La fin du subventionnement du terminal est également dans le collimateur des syndicalistes. Les terminaux proposés à l'achat seraient 14% plus chers que les tarifs constructeurs, le financement de certains d'entre eux étant par ailleurs assuré par un crédit renouvelable aux taux « proches de l'usure ».


Le document dénonce ensuite les tensions entre les personnels de vente des trois opérateurs et les clients, créées par les annonces tarifaires de Free.
« Le consommateur y gagne aujourd’hui. Les salariés ont perdu. Demain les citoyens paieront », conclut le communiqué.


 
Discussion sur l'article (0 commentaires)

Merci de vous identifier ou de vous inscrire pour discuter de l'article
Discutez de ceci sur le forum. (0 commentaires)

A lire également aujourdhui

Mercredi 01 Octobre 2014


Mardi 30 Septembre 2014


  • Bilan accablant pour Numergy et Cloudwatt

    Andromde2Cloudwatt et Numergy, les deux représentants du Cloud souverain à la française, sont très en retard sur leur plan de marche initial. L’un et l’autre ont revu leurs objectifs à la baisse et Cloudwatt a même réduit son équipe.

  • Lire la suite





  • SAP va supprimer 75 emplois en France

    SAPLors de son passage à Paris en mars dernier, le CEO de SAP Bill McDermott promettait la création de 500 emplois en France en 2015. Emplois censés alimenter un tout nouveau centre de R&D consacré à l'analytique.

  • Lire la suite

La semaine dernière

Des prestataires IT des pays de la Loire inventent le Cloud souverain régional

À l’initiative de Gaël Brisson, DG de Pentasonic, et de Laurent Gayet-Métois, DG d’Oceanet,...
+ Lire la Suite

Disques & Silice en redressement judiciaire

Grossiste spécialisé en produits de stockage reconverti dans l’édition d’une solution de...
+ Lire la Suite

Pluie d'acquisitions dans le secteur IT

Pendant que nous nous intéressions au rachat de FeedHenry par Red Hat, les messages...
+ Lire la Suite

Orange Business Services se mue en OAB

Orange Business Service vient de regrouper dans une nouvelle entité appelée OAB, Orange...
+ Lire la Suite

Netapsys reprend Ideia à la barre du tribunal

C’est précisément Netapsys, la société qui avait été sur le point de la racheter quelques...
+ Lire la Suite

Proservia crée un cercle de réflexion autour de la mobilité en entreprise avec Microsoft

Proservia croit beaucoup au phénomène de digitalisation de l’entreprise, résultat de la...
+ Lire la Suite

Michael Dell n’a aucune nostalgie de la bourse

Depuis sa sortie du Nasdaq, le 29 octobre 2013, la firme d’Austin irait de mieux en mieux. Un...
+ Lire la Suite

Savee, l’application qui double l’autonomie des smartphones, cherche débouchés

Après s’être consacré deux ans au développement et à la promotion de KAR économie, une...
+ Lire la Suite

Apple continue les vexations envers ses APR

Les APR seraient une fois de plus lésés par Apple. C'est du moins ce qu'expliquent nos confrères...
+ Lire la Suite

Microsoft confirme 2.100 licenciements " dans différents pays "

Microsoft a confirmé la nouvelle vague de licenciements dont nous faisions état hier....
+ Lire la Suite

 

A la une

Econocom-Osiatis dévoile son nouvel organigramme

À défaut de fusionner, Econocom et Osiatis viennent d’entamer leur intégration fonctionnelle avec l’annonce cette semaine d’une nouvelle...
+ Lire la Suite

Bilan accablant pour Numergy et Cloudwatt

Cloudwatt et Numergy, les deux représentants du Cloud souverain à la française, sont très...
+ Lire la Suite

EMC souhaitait fusionner avec HP… qui était intéressé par VMware

C'est le Wall Street Journal qui l'affirme :  EMC aurait négocié pendant plus d'un an une fusion  " d'égal à égal " avec HP....
+ Lire la Suite

Huawei prédit du sang dans les smartphones à court terme

Huawei - qui vient d'inaugurer un centre de R&D à Sophia-Antipolis et envisage de recruter  plusieurs centaines de personnes en...
+ Lire la Suite

Computacenter France : la croissance revient, les pertes s’aggravent

La rentabilité de la filiale française de Computacenter continue de s’éroder. Le PSE sensé permettre de revenir à une exploitation...
+ Lire la Suite

Son PSE achevé, Nextiraone présente sa nouvelle organisation

Il fallait faire vite. S’il veut rejoindre au 1er juillet 2015 le groupe Dimension Data, filiale services de l’opérateur NTT, Nextiraone France...
+ Lire la Suite

PSE HP : pas assez de candidats au départ

Pour une fois, malgré des conditions avantageuses, le nombre de candidats au départ semble inférieur au nombre de postes menacés chez HP.
+ Lire la Suite

Pluie d'acquisitions dans le secteur IT

Pendant que nous nous intéressions au rachat de FeedHenry par Red Hat, les messages annonçant des prises de contrôle de sociétés...
+ Lire la Suite

Samsung se retire du marché des notebooks en France

Selon nos informations, Samsung est en train de se retirer sur la pointe des pieds du marché des PC portables en France. Un retrait entamé au...
+ Lire la Suite

Orange Business Services se mue en OAB

Orange Business Service vient de regrouper dans une nouvelle entité appelée OAB, Orange application for business, sept de ses anciennes...
+ Lire la Suite