channelnews


Free Mobile : la CFE-CGC & UNSA dénonce une stratégie du coucou
19.01.12 - Dirk Basyn   

CFE-CGC & UNSALa  CFE-CGC & UNSA Télécoms s'en prend violemment à l'offre de Free Mobile, selon elle une « parfaite illustration de l’exploitation maximale du dogme néolibéral de la concurrence exacerbée ».


Incontestablement, l'offre de Free Mobile déplaît aux syndicats. Après l'attaque de la CGT dont nous nous étions fait l'écho, c'est au tour de la CFE-CGC & UNSA Télécoms de réagir vigoureusement à ce qui ressemble à un coup de tonnerre dans l'univers ronronnant de la téléphonie mobile. Dans un long communiqué de 5 pages,  les délégués syndicaux de SFR; Orange et Bouygues tentent de démonter point par point les arguments qui font pencher la balance du consommateur en faveur du nouveau venu.


Selon eux, c'est la terminaison d'appel imposée par l'Arcep – qui oblige les opérateurs en place à participer au financement des nouveaux entrants – qui permet à Free de proposer des tarifs extrêmement bas. Un système qui arrêterait de fonctionner si tous les clients des opérateurs s'abonneraient chez Free Mobile et, par ailleurs, limité dans le temps. Cette faveur prenant fin le 31 décembre 2013, Free pourrait alors revoir ses tarifs, affirment les syndicalistes.


La terminaison d'appel est d'autant plus injuste selon eux, qu'elle fait fi des investissements réalisés dans le réseau. « Le profit moyen net après impôts des trois opérateurs mobiles en place est de 8% du chiffre d’affaires. Sur une facture moyenne mensuelle mobile de 24 €7, il reste donc à l’opérateur 1,92 € par mois et par abonné pour financer les investissements futurs et rémunérer les actionnaires », poursuit le communiqué qui ajoute « C’est ce que Xavier Niel appelle « presser le citron » ! Mais en l’occurrence, on peut se demander qui le presse ? ».


10.000 emplois perdus


Le syndicat dénonce ensuite une stratégie désastreuse pour l'emploi, l'objectif de Free étant selon lui de tout traiter par téléphone depuis l’étranger.
« Non seulement il y aura peu ou pas de création d’emplois en France pour le lancement de ce nouvel opérateur mobile, mais, pour aligner leurs prix en préservant leurs capacités d’investissement, les trois autres opérateurs seront obligés de délocaliser aussi. L’arrivée de Free mobile se soldera donc plus vraisemblablement sur une perte d’au moins 10.000 emplois, que par la création de ceux qu’il avait promis, et qui pour le moment ne sont pas au rendez-vous. »


La promotion de l'offre par le buzz, dont n'ont pu bénéficier les opérateurs, constitue également un avantage concurrentiel estime la CFE-CGC & UNSA Télécoms, qui y voit de plus un manque à gagner pour la presse, laquelle sera obligée pour survivre de faire appel à des journalistes bénévoles.


La fin du subventionnement du terminal est également dans le collimateur des syndicalistes. Les terminaux proposés à l'achat seraient 14% plus chers que les tarifs constructeurs, le financement de certains d'entre eux étant par ailleurs assuré par un crédit renouvelable aux taux « proches de l'usure ».


Le document dénonce ensuite les tensions entre les personnels de vente des trois opérateurs et les clients, créées par les annonces tarifaires de Free.
« Le consommateur y gagne aujourd’hui. Les salariés ont perdu. Demain les citoyens paieront », conclut le communiqué.


 
Discussion sur l'article (0 commentaires)

Merci de vous identifier ou de vous inscrire pour discuter de l'article
Discutez de ceci sur le forum. (0 commentaires)

A lire également aujourdhui

Vendredi 25 Juillet 2014


  • Amazon creuse ses pertes

    AmazonMalgré une forte hausse de son chiffre d'affaires de l'ordre de 23% à 19,36 milliards de dollars (conforme aux prédictions des analystes), Amazon augmente considérablement ses pertes du second semestre

  • Lire la suite

  • HP renforce ses liens avec Hortonworks

    HortonworksHP renforce son partenariat avec Hortonworks. Le constructeur vient en effet d'injecter 50 millions de dollars dans la startup spécialisée dans le big Data, ce qui lui confère un siège au conseil d'administration.

  • Lire la suite



Jeudi 24 Juillet 2014



  • Econocom-Osiatis : premier semestre mitigé

    Econocom_siege_France_2Econocom vient de publier ses résultats préliminaires pour le premier semestre 2014. Avec l’intégration d’Osiatis, le chiffre d’affaires progresse de 23% à 972 M€. Mais à périmètre comparable, les revenus se tassent légèrement de 0,3%.

  • Lire la suite

La semaine dernière

Hausse sensible des offres d’emploi de cadres informatiques en juin

Au mois de juin, les offres d’emploi cadre informatique (qui représentent toujours 25% de...
+ Lire la Suite

HP et Microsoft se penchent ensemble sur la fin prochaine du support de Windows Server 2003

Profitant de la conférence des partenaires WPC 2014 de Microsoft, HP et l'éditeur ont...
+ Lire la Suite

Fortinet nomme Jennyfer Beauregard au poste de responsable Channel France

Fortinet vient de recruter Jennyfer Beauregard en tant que responsable Channel France. ...
+ Lire la Suite

Le procès qui écorne l’image de la Silicon Valley

L’un des piliers du projet X, du nom de l’équipe qui met au point les produits les plus...
+ Lire la Suite

Cloud : quel impact sur les métiers et le modèle économique des sociétés de conseil ?

EuroCloud vient de publier un livre blanc intitulé « Quand le nuage offre un nouvel horizon...
+ Lire la Suite

D.Fi : retour à la profitabilité mais baisse du chiffre d’affaires

Bien que son exploitation soit redevenue positive, D.Fi continue de faire face à une forte...
+ Lire la Suite

Alliance Google, IBM, Microsoft, Red Hat dans le projet Kubernetes

Le gestionnaire de conteneurs open source Kubernetes développé par Google, et dont la...
+ Lire la Suite

Les Mac se répandent en entreprises selon une étude VMware

Voilà une nouvelle qui devrait conforter Satya Nadella dans sa volonté d'ouvrir Microsoft...
+ Lire la Suite

Microsoft : Nadella change de cap mais n'abandonne ni les terminaux, ni la Xbox

Alors que Microsoft entame son exercice fiscal 2015 - et s'apprêt à dévoiler ses...
+ Lire la Suite

Nos prochains nouveaux ordinateurs seront des montres

La bataille des 3 OS, IOS (Apple) Android (Google) Windows phone (Microsoft) va se...
+ Lire la Suite

 

A la une

WPC 2014 : Microsoft accélère sur le Cloud

Conformément à la nouvelle stratégie « Mobility and Cloud first », le Cloud a bien été le sujet central de la première...
+ Lire la Suite

Cheops Technology atteint son objectif de croissance pour l’exercice 2013-2014

Pour son exercice clos fin avril, Cheops Technology affiche une croissance de 30% de son chiffre d’affaires consolidé à 75 M€, selon son PDG...
+ Lire la Suite

IBM " Big Brother " et Apple s'allient dans la mobilité

C'est une très mauvaise nouvelle pour Microsoft, Google, Samsung et BlackBerry. Apple et IBM viennent de sceller une alliance " pour...
+ Lire la Suite

Stupeur : Microsoft va réduire son effectif de 14%

Microsoft va passer son effectif à la paille de fer avec 18.000 suppressions d’emploi annoncées sur un total de 127.000 salariés, soit 14% de...
+ Lire la Suite

Microsoft se préparerait à licencier massivement

Microsoft s’apprêterait à annoncer la plus grande vague de licenciements de son histoire. Selon Bloomberg, qui révèle l’information sur la...
+ Lire la Suite

Memup placé en liquidation judiciaire

" Les sites de Memup sont actuellement indisponibles pour des raisons techniques. Memup s’efforce de rétablir le service dans les...
+ Lire la Suite

Cloudwatt deuxième meilleur cloud en termes de performances derrière Ikoula

Cloudscreener vient de le confirmer : Cloudwatt se classe bien parmi les fournisseurs de clouds les plus performants du marché. Dans son...
+ Lire la Suite

Plan social Microsoft : une opportunité pour le secteur IT ?

Le licenciement de 18.000 personnes chez Microsoft est une aubaine pour les recruteurs et le secteur IT rapporte IT News qui a interrogé...
+ Lire la Suite

Outscale, l’autre cloud souverain, sort du mode furtif

Lors d’un événement qu’il a organisé la semaine dernière en présence d’une quarantaine de participants, le fournisseur de cloud public...
+ Lire la Suite

Pas-de-Calais : l’intégrateur NCS en redressement judiciaire

Le 28 mai, le tribunal de commerce d’Arras a placé l’intégrateur réseaux et systèmes en redressement judiciaire ainsi que les différentes...
+ Lire la Suite