channelnews


Sigfox lance une alternative au GSM pour faire communiquer les objets
08.06.12 - Le MagIT   

SigfoxAprès trois ans de mise en place discrète, la société toulousaine Sigfox se lance comme opérateur de réseau pour le M2M. Son secret ? Elle ne s’appuie pas sur le réseau GSM, mais sur des ondes radios UNB (Ultra Narrow Band).


Un nouveau réseau cellulaire a vu le jour en France. Ne cherchez pas ses abonnés, il ne concerne que des objets et ne s’appuie pas sur la norme GSM classique. La société toulousaine Sigfox vient en effet de se lancer comme opérateur spécialisé dans le M2M (Machine-to-machine). Il veut se distinguer de ses concurrents GSM en proposant un réseau en bas débit adapté aux besoins basiques des objets (signaler un incident, envoyer un relevé de consommation, etc.) et économique.


Pour cela, la société s’appuiera sur des ondes radios opérant dans des fréquences « libres » (68 MHz, 463 MHz et 868 MHz selon eux, l'Arcep précisant que seule la dernière est libre, les autres étant réservées au CSA et à l'Armée) avec des émissions sur une bande ultra-étroite de l’ordre de la centaine de Hertz. L’objet à connecter est équipé d’un modem et l’antenne captant le signal est, elle, connectée à Internet pour transmettre les informations reçues. La société se vante que dans des conditions optimales, ses antennes seraient capables de couvrir des cellules de 900 km2, ayant réussi, lors de tests, à capter à partir du Pic du midi le signal d’un objet situé à Poitiers (un peu plus de 450 kilomètres en ligne droite sans zone fortement peuplée).


Avec moins de mille antennes, la société veut couvrir l’ensemble de la métropole d’ici à la fin de l’année, avant de s’attaquer à l’international en 2013 (Royaume-Uni, Allemagne, Espagne) et de couvrir toute l’Europe d’ici à la fin 2014. Pour l’instant, avec une centaine d’antennes, Sigfox couvre les sept plus grandes métropoles de France et satisfait aux besoins de ses dix premiers clients professionnels.


Un abonnement de quelques euros par an


Parmi eux, Clear Channel compte équiper d’ici la fin de l’année l’ensemble de ses 12 000 panneaux publicitaires déroulants pour détecter les pannes et régler la programmation à distance, faisant ainsi économiser 500 000 kilomètres par an à ses équipes de maintenance. Tous les panneaux de la zone Atlantique Sud (autour de Bordeaux) utilisent déjà le réseau de SigFox, et en septembre 2012 les 2000 panneaux installés en région parisienne les rejoindront. Si le client n’a pas voulu dévoiler les termes financiers de son contrat, Sigfox parle d’un abonnement de quelques euros par an et par objet connecté, en espérant passer sous la barre de l’euro par an et par objet. L’entreprise compte également ouvrir d’ici 2 à 3 ans son service aux particuliers avec une offre de 10 €/an pour connecter l’ensemble de ses objets. Elle prévoit d’atteindre son équilibre financier fin 2014, avec un chiffre d’affaires de 40 millions d’euros cette année-là (contre 2 millions d’euros attendus pour 2012).


La solution de Sigfox serait-elle le miracle attendu pour l’explosion du M2M ? Il reste quelques points à vérifier. Dans les bandes des 60 MHz et des 400 MHz, certaines fréquences sont réservées (notamment pour l’utilisation de micro HF). Dans des zones extrêmement peuplées comme les grandes villes, comment Sigfox va-t-il gérer les cas de saturations de fréquence ? D’autre part, même si la technologie propriétaire de Sigfox est brevetée dans le monde entier, elle s’appuie sur des principes connus depuis la Première Guerre mondiale. Rien n’empêcherait une société employant des radio-amateurs de créer leurs propres réseaux en achetant le matériel technologique à desconcurrents américains ou chinois. Sigfox est parti avec une bonne avance, mais elle va devoir la conserver pour continuer la course en tête.

 

Egalement sur LeMagIT :

Wallix lève 2 millions d’euros et fait entrer le FSN à son capital 

Flame s’auto-éradique  

HP veut éliminer le SAN de ses architectures convergées avec Flat SAN 

 

 
Merci de vous identifier ou de vous inscrire pour discuter de l'article
Discutez de ceci sur le forum. (0 commentaires)

A lire également aujourdhui

Jeudi 24 Juillet 2014



Mercredi 23 Juillet 2014





  • Memup placé en liquidation judiciaire

    Disque_dur_externe_Memup_Kwest" Les sites de Memup sont actuellement indisponibles pour des raisons techniques. Memup s’efforce de rétablir le service dans les meilleurs délais ", peut-on lire sur le site du spécialiste français du stockage et des loisirs numériques.

  • Lire la suite

Mardi 22 Juillet 2014


La semaine dernière

D.Fi : retour à la profitabilité mais baisse du chiffre d’affaires

Bien que son exploitation soit redevenue positive, D.Fi continue de faire face à une forte...
+ Lire la Suite

Microsoft : Nadella change de cap mais n'abandonne ni les terminaux, ni la Xbox

Alors que Microsoft entame son exercice fiscal 2015 - et s'apprêt à dévoiler ses...
+ Lire la Suite

Nos prochains nouveaux ordinateurs seront des montres

La bataille des 3 OS, IOS (Apple) Android (Google) Windows phone (Microsoft) va se...
+ Lire la Suite

Spie espère lever 500 M€ pour se désendetter

Le groupe Spie, qui contrôle Spie Communications, devrait entrer en bourse d'ici la fin de...
+ Lire la Suite

Les données personnelles mal protégées sur les sites internet de l'Hexagone

Le champion français de la gestion des mots de passe et des portefeuilles numériques...
+ Lire la Suite

Outscale, l’autre cloud souverain, sort du mode furtif

Lors d’un événement qu’il a organisé la semaine dernière en présence d’une quarantaine...
+ Lire la Suite

Le scandale Gowex remet en cause le modèle du wifi municipal

L’opérateur wifi Gowex, coté sur le marché alternatif de Madrid mais aussi à Paris,...
+ Lire la Suite

L'ancien PDG de Prologue, Eric Dermont, blanchi par la justice

Une décision de relaxe totale vient d'être rendue par la 11ème chambre du tribunal...
+ Lire la Suite

Tendances de rupture et accélérateurs d’innovations

Le cabinet Deloitte identifie 5 tendances de rupture et 5 accélérateurs d’innovations qui sont...
+ Lire la Suite

Nextiraone certifié gold Oracle Enterprise Communications

Après six mois de partenariat, Nextiraone vient d’accéder au plus haut niveau de certification...
+ Lire la Suite

 

A la une

BlackBerry veut revenir dans la course

Angela Merkel vient de troquer son iPhone contre un BlackBerry Q10. Le signe d'un retour du Canadien dans la course ? Médéric Leborgne...
+ Lire la Suite

WPC 2014 : Microsoft accélère sur le Cloud

Conformément à la nouvelle stratégie « Mobility and Cloud first », le Cloud a bien été le sujet central de la première...
+ Lire la Suite

Cheops Technology atteint son objectif de croissance pour l’exercice 2013-2014

Pour son exercice clos fin avril, Cheops Technology affiche une croissance de 30% de son chiffre d’affaires consolidé à 75 M€, selon son PDG...
+ Lire la Suite

IBM " Big Brother " et Apple s'allient dans la mobilité

C'est une très mauvaise nouvelle pour Microsoft, Google, Samsung et BlackBerry. Apple et IBM viennent de sceller une alliance " pour...
+ Lire la Suite

Microsoft se préparerait à licencier massivement

Microsoft s’apprêterait à annoncer la plus grande vague de licenciements de son histoire. Selon Bloomberg, qui révèle l’information sur la...
+ Lire la Suite

Stupeur : Microsoft va réduire son effectif de 14%

Microsoft va passer son effectif à la paille de fer avec 18.000 suppressions d’emploi annoncées sur un total de 127.000 salariés, soit 14% de...
+ Lire la Suite

Cloudwatt deuxième meilleur cloud en termes de performances derrière Ikoula

Cloudscreener vient de le confirmer : Cloudwatt se classe bien parmi les fournisseurs de clouds les plus performants du marché. Dans son...
+ Lire la Suite

Plan social Microsoft : une opportunité pour le secteur IT ?

Le licenciement de 18.000 personnes chez Microsoft est une aubaine pour les recruteurs et le secteur IT rapporte IT News qui a interrogé...
+ Lire la Suite

Outscale, l’autre cloud souverain, sort du mode furtif

Lors d’un événement qu’il a organisé la semaine dernière en présence d’une quarantaine de participants, le fournisseur de cloud public...
+ Lire la Suite

CA Technologies se sépare d'ArcServe

ArcServe ne fait plus partie des activités majeures de CA Technologies a fait savoir l'éditeur new-yorkais dans un communiqué annonçant...
+ Lire la Suite