channelnews


Sigfox lance une alternative au GSM pour faire communiquer les objets
08.06.12 - Le MagIT   

SigfoxAprès trois ans de mise en place discrète, la société toulousaine Sigfox se lance comme opérateur de réseau pour le M2M. Son secret ? Elle ne s’appuie pas sur le réseau GSM, mais sur des ondes radios UNB (Ultra Narrow Band).


Un nouveau réseau cellulaire a vu le jour en France. Ne cherchez pas ses abonnés, il ne concerne que des objets et ne s’appuie pas sur la norme GSM classique. La société toulousaine Sigfox vient en effet de se lancer comme opérateur spécialisé dans le M2M (Machine-to-machine). Il veut se distinguer de ses concurrents GSM en proposant un réseau en bas débit adapté aux besoins basiques des objets (signaler un incident, envoyer un relevé de consommation, etc.) et économique.


Pour cela, la société s’appuiera sur des ondes radios opérant dans des fréquences « libres » (68 MHz, 463 MHz et 868 MHz selon eux, l'Arcep précisant que seule la dernière est libre, les autres étant réservées au CSA et à l'Armée) avec des émissions sur une bande ultra-étroite de l’ordre de la centaine de Hertz. L’objet à connecter est équipé d’un modem et l’antenne captant le signal est, elle, connectée à Internet pour transmettre les informations reçues. La société se vante que dans des conditions optimales, ses antennes seraient capables de couvrir des cellules de 900 km2, ayant réussi, lors de tests, à capter à partir du Pic du midi le signal d’un objet situé à Poitiers (un peu plus de 450 kilomètres en ligne droite sans zone fortement peuplée).


Avec moins de mille antennes, la société veut couvrir l’ensemble de la métropole d’ici à la fin de l’année, avant de s’attaquer à l’international en 2013 (Royaume-Uni, Allemagne, Espagne) et de couvrir toute l’Europe d’ici à la fin 2014. Pour l’instant, avec une centaine d’antennes, Sigfox couvre les sept plus grandes métropoles de France et satisfait aux besoins de ses dix premiers clients professionnels.


Un abonnement de quelques euros par an


Parmi eux, Clear Channel compte équiper d’ici la fin de l’année l’ensemble de ses 12 000 panneaux publicitaires déroulants pour détecter les pannes et régler la programmation à distance, faisant ainsi économiser 500 000 kilomètres par an à ses équipes de maintenance. Tous les panneaux de la zone Atlantique Sud (autour de Bordeaux) utilisent déjà le réseau de SigFox, et en septembre 2012 les 2000 panneaux installés en région parisienne les rejoindront. Si le client n’a pas voulu dévoiler les termes financiers de son contrat, Sigfox parle d’un abonnement de quelques euros par an et par objet connecté, en espérant passer sous la barre de l’euro par an et par objet. L’entreprise compte également ouvrir d’ici 2 à 3 ans son service aux particuliers avec une offre de 10 €/an pour connecter l’ensemble de ses objets. Elle prévoit d’atteindre son équilibre financier fin 2014, avec un chiffre d’affaires de 40 millions d’euros cette année-là (contre 2 millions d’euros attendus pour 2012).


La solution de Sigfox serait-elle le miracle attendu pour l’explosion du M2M ? Il reste quelques points à vérifier. Dans les bandes des 60 MHz et des 400 MHz, certaines fréquences sont réservées (notamment pour l’utilisation de micro HF). Dans des zones extrêmement peuplées comme les grandes villes, comment Sigfox va-t-il gérer les cas de saturations de fréquence ? D’autre part, même si la technologie propriétaire de Sigfox est brevetée dans le monde entier, elle s’appuie sur des principes connus depuis la Première Guerre mondiale. Rien n’empêcherait une société employant des radio-amateurs de créer leurs propres réseaux en achetant le matériel technologique à desconcurrents américains ou chinois. Sigfox est parti avec une bonne avance, mais elle va devoir la conserver pour continuer la course en tête.

 

Egalement sur LeMagIT :

Wallix lève 2 millions d’euros et fait entrer le FSN à son capital 

Flame s’auto-éradique  

HP veut éliminer le SAN de ses architectures convergées avec Flat SAN 

 

 
Merci de vous identifier ou de vous inscrire pour discuter de l'article
Discutez de ceci sur le forum. (0 commentaires)

A lire également aujourdhui

Jeudi 05 Mars 2015







Mercredi 04 Mars 2015



La semaine dernière

Capgemini : mouvements sociaux chez les ex-Euriware

L'intégration des salariés d'Euriware dans l'unité économique de Capgemini ne se fait...
+ Lire la Suite

Les acquisitions dopent les résultats d'Atos

Atos vient de publier les résultats de l'exercice 2014. Dopé par les acquisitions, le...
+ Lire la Suite

Red Hat OpenStack plate-forme v6 : les serveurs absorbent les réseaux

Appelée la OSP6, la nouvelle version OpenStack proposée par Red Hat dispose des...
+ Lire la Suite

Coservit fait évoluer sa solution de prospection IT Value Selling

Connu pour son intégré de gestion d’activité à destination des sociétés de services et de...
+ Lire la Suite

Microsoft Azure va bientôt supporter les workloads VMware

Microsoft va permettre aux machines virtuelles VMware de fonctionner dans Azure croit...
+ Lire la Suite

Découverte d’un logiciel espion dans le firmware des disques durs

Kaspersky est à l’origine ces jours-ci de la découverte d’un logiciel espion qui...
+ Lire la Suite

Keyrus ouvre deux nouvelles agences dans l'Ouest

Bien implanté dans les régions Iïle-de-France, Centre-Est, Méditerranée et Nord,...
+ Lire la Suite

La France signe un accord de partenariat avec Cisco

Le premier ministre Manuel Valls a rencontré lundi 16 février à Paris le CEO de Cisco,...
+ Lire la Suite

Situation tendue chez Avanquest, en mal de capitaux

Fortement endetté, Avanquest doit trouver rapidement de l'argent frais pour poursuivre son...
+ Lire la Suite

Networks & Communications Systems passe en liquidation

Une semaine après celle de son golf d’Anzin-Saint-Aubin, le tribunal de commerce d’Arras vient...
+ Lire la Suite

 

A la une

Plan de licenciement déguisé chez Bull ?

Atos mettrait il en place un plan de licenciement déguisé chez Bull ? Oui, si l'on en croit l'intersyndicale Atos-Bull (CFDT, CFE-CGC, CGT,...
+ Lire la Suite

Patrick Drahi s'apprêterait à mettre la main sur Bouygues Telecom

A travers sa holding Altice, Patrick Drahi préparerait un projet d'acquisition de Bouygues Telecom révèle Bloomberg qui s'appuie sur une...
+ Lire la Suite

La France signe un accord de partenariat avec Cisco

Le premier ministre Manuel Valls a rencontré lundi 16 février à Paris le CEO de Cisco, John Chambers. Les deux hommes ont validé les...
+ Lire la Suite

Les autorités chinoises excluent Cisco, Apple, Citrix et McAfee de la liste de leurs fournisseurs

La Chine a supprimé un certain nombre d'entreprises étrangères de sa liste de fournisseurs autorisés du gouvernement. Ont ainsi disparus...
+ Lire la Suite

EMC et VMware entrent au capital d’Atos qui réintègre Canopy

Atos vient d'annoncer qu'il allait réintégrer Canopy en son sein. Co-fondé avec EMC et VMware il y a 3 ans, le fournisseur de cloud basé...
+ Lire la Suite

Bouygues Telecom plonge dans le rouge et s'offre un nouveau logo

Voilà qui ne manquera pas de renforcer les spéculations sur un éventuel rachat de l'opérateur par Altice, la holding de Patrick Drahi...
+ Lire la Suite

Check Point acquiert la startup Hyperwise

Check Point va acquérir Hyperwise une très discrète startup active dans le secteur de la sécurité créée en 2003 et basée à Tel Aviv....
+ Lire la Suite

Capgemini : mouvements sociaux chez les ex-Euriware

L'intégration des salariés d'Euriware dans l'unité économique de Capgemini ne se fait pas sans douleur. Le début du mois de février a...
+ Lire la Suite

Microsoft Azure va bientôt supporter les workloads VMware

Microsoft va permettre aux machines virtuelles VMware de fonctionner dans Azure croit savoir CRN qui se base sur plusieurs sources proches de...
+ Lire la Suite

Coservit fait évoluer sa solution de prospection IT Value Selling

Connu pour son intégré de gestion d’activité à destination des sociétés de services et de distribution informatique, Coservit édite...
+ Lire la Suite