channelnews


Sigfox lance une alternative au GSM pour faire communiquer les objets
08.06.12 - Le MagIT   

SigfoxAprès trois ans de mise en place discrète, la société toulousaine Sigfox se lance comme opérateur de réseau pour le M2M. Son secret ? Elle ne s’appuie pas sur le réseau GSM, mais sur des ondes radios UNB (Ultra Narrow Band).


Un nouveau réseau cellulaire a vu le jour en France. Ne cherchez pas ses abonnés, il ne concerne que des objets et ne s’appuie pas sur la norme GSM classique. La société toulousaine Sigfox vient en effet de se lancer comme opérateur spécialisé dans le M2M (Machine-to-machine). Il veut se distinguer de ses concurrents GSM en proposant un réseau en bas débit adapté aux besoins basiques des objets (signaler un incident, envoyer un relevé de consommation, etc.) et économique.


Pour cela, la société s’appuiera sur des ondes radios opérant dans des fréquences « libres » (68 MHz, 463 MHz et 868 MHz selon eux, l'Arcep précisant que seule la dernière est libre, les autres étant réservées au CSA et à l'Armée) avec des émissions sur une bande ultra-étroite de l’ordre de la centaine de Hertz. L’objet à connecter est équipé d’un modem et l’antenne captant le signal est, elle, connectée à Internet pour transmettre les informations reçues. La société se vante que dans des conditions optimales, ses antennes seraient capables de couvrir des cellules de 900 km2, ayant réussi, lors de tests, à capter à partir du Pic du midi le signal d’un objet situé à Poitiers (un peu plus de 450 kilomètres en ligne droite sans zone fortement peuplée).


Avec moins de mille antennes, la société veut couvrir l’ensemble de la métropole d’ici à la fin de l’année, avant de s’attaquer à l’international en 2013 (Royaume-Uni, Allemagne, Espagne) et de couvrir toute l’Europe d’ici à la fin 2014. Pour l’instant, avec une centaine d’antennes, Sigfox couvre les sept plus grandes métropoles de France et satisfait aux besoins de ses dix premiers clients professionnels.


Un abonnement de quelques euros par an


Parmi eux, Clear Channel compte équiper d’ici la fin de l’année l’ensemble de ses 12 000 panneaux publicitaires déroulants pour détecter les pannes et régler la programmation à distance, faisant ainsi économiser 500 000 kilomètres par an à ses équipes de maintenance. Tous les panneaux de la zone Atlantique Sud (autour de Bordeaux) utilisent déjà le réseau de SigFox, et en septembre 2012 les 2000 panneaux installés en région parisienne les rejoindront. Si le client n’a pas voulu dévoiler les termes financiers de son contrat, Sigfox parle d’un abonnement de quelques euros par an et par objet connecté, en espérant passer sous la barre de l’euro par an et par objet. L’entreprise compte également ouvrir d’ici 2 à 3 ans son service aux particuliers avec une offre de 10 €/an pour connecter l’ensemble de ses objets. Elle prévoit d’atteindre son équilibre financier fin 2014, avec un chiffre d’affaires de 40 millions d’euros cette année-là (contre 2 millions d’euros attendus pour 2012).


La solution de Sigfox serait-elle le miracle attendu pour l’explosion du M2M ? Il reste quelques points à vérifier. Dans les bandes des 60 MHz et des 400 MHz, certaines fréquences sont réservées (notamment pour l’utilisation de micro HF). Dans des zones extrêmement peuplées comme les grandes villes, comment Sigfox va-t-il gérer les cas de saturations de fréquence ? D’autre part, même si la technologie propriétaire de Sigfox est brevetée dans le monde entier, elle s’appuie sur des principes connus depuis la Première Guerre mondiale. Rien n’empêcherait une société employant des radio-amateurs de créer leurs propres réseaux en achetant le matériel technologique à desconcurrents américains ou chinois. Sigfox est parti avec une bonne avance, mais elle va devoir la conserver pour continuer la course en tête.

 

Egalement sur LeMagIT :

Wallix lève 2 millions d’euros et fait entrer le FSN à son capital 

Flame s’auto-éradique  

HP veut éliminer le SAN de ses architectures convergées avec Flat SAN 

 

 
Merci de vous identifier ou de vous inscrire pour discuter de l'article
Discutez de ceci sur le forum. (0 commentaires)

A lire également aujourdhui

Vendredi 24 Avril 2015



  • EMC manque ses prévisions

    EMCEMC a présenté des résultats en deçà des prévisions des analystes. Le chiffre d'affaires a progressé de 2% pour atteindre 5,61 milliards de dollars, là ou Wall Street en attendait 5,74 milliards. A monnaie constante la

  • Lire la suite




Jeudi 23 Avril 2015



La semaine dernière

Eric Taillard a quitté Arrow ECS

Selon nos informations, Eric Taillard, vice-president cloud Europe chez Arrow ECS, a quitté la...
+ Lire la Suite

Infovista avale Ipanema

Deux spécialistes français de l'optimisation des réseaux se rapprochent. Ipanema...
+ Lire la Suite

Les start-up du stockage victimes consentantes des hébergeurs

Le cabinet Dell’Oro vient de livrer une étude sur les évolutions de systèmes de...
+ Lire la Suite

NetApp se prépare à sabrer dans ses effectifs

D'après TheRegister, qui s'appuie sur une source interne, NetApp s'apprête à se séparer...
+ Lire la Suite

Hardis Group bouleverse son organisation

En 2013, les deux fondateurs d'Hardis Group, Christian Balmain et Denis Vedda, ont mis en...
+ Lire la Suite

WIFI sécurisé : Aerohive face à la bande des quatre

Le constructeur Aerohive, lancé en France, il y a à peine cinq ans, est depuis son entrée en...
+ Lire la Suite

Conférence annuelle Datacore : six partenaires français récompensés et un accord avec Fujitsu

L’éditeur de logiciels de virtualisation de stockage va décliner son offre...
+ Lire la Suite

Le logiciel de surveillance réseau PRTG 100 désormais gratuit

Le spécialiste de la surveillance réseau Paessler fait savoir que sa licence commerciale...
+ Lire la Suite

Benjamin Revcolevschi nommé directeur général de Fujitsu France

Fujitsu annonce la nomination de Benjamin Revcolevschi en tant que vice-président,...
+ Lire la Suite

Ubister s’associe à A2Com pour lancer la déclinaison cloud de SAP Business One

Le prestataire de services spécialisé SAP Business ByDesign complète son offre en ajoutant à...
+ Lire la Suite

 

A la une

Comment je me suis planté dans le cloud

Un intégrateur de solutions raconte comment il s’est laissé prendre par les sirènes du Cloud et ce qu’il en a retiré comme...
+ Lire la Suite

HP Enterprise dévoile son nouveau logo

Parmi les implications de la scission de HP en deux entités séparées, il y a la nécessité de changer de logo. L’entité Enterprise, qui...
+ Lire la Suite

NetApp se prépare à sabrer dans ses effectifs

D'après TheRegister, qui s'appuie sur une source interne, NetApp s'apprête à se séparer d'un tiers de ses effectifs, soit un peu plus de...
+ Lire la Suite

HP abandonne le cloud public

HP a reconnu sa défaite dans la guerre du cloud public qui l'oppose à des acteurs comme Amazon, Microsoft ou encore Google. Dans une...
+ Lire la Suite

Computacenter place son centre de services de Montpellier en orbite

Computacenter a inauguré le 9 avril dernier les locaux de son nouveau centre de services de Montpellier en présence de tout le gratin régional....
+ Lire la Suite

Conférence annuelle Datacore : six partenaires français récompensés et un accord avec Fujitsu

L’éditeur de logiciels de virtualisation de stockage va décliner son offre d’hyperconvergence Conveged Virtual SAN...
+ Lire la Suite

Altice prête à vendre l'opérateur portugais Cabovisão et à s'offrir Bouygues Telecom

Vodafone a fait savoir qu'il discutait avec Altice d'un rachat éventuel de l'opérateur portugais Cabovisão, détenu actuellement par la...
+ Lire la Suite

Infidis reprend Cefi en plan de cession

L’intégrateur parisien annonce que le le tribunal de commerce d’Aix en Provence a validé le 2 avril son offre de reprise de Cefi. Après un...
+ Lire la Suite

WIFI sécurisé : Aerohive face à la bande des quatre

Le constructeur Aerohive, lancé en France, il y a à peine cinq ans, est depuis son entrée en bourse l’an passé devenu un acteur incontournable...
+ Lire la Suite

Nokia et Alcatel-Lucent négocient leur rapprochement

Nokia et Alcatel-Lucent ont confirmé ce matin être en négociations avancées en vue d’un rapprochement. Ce serait Nokia qui prendrait le...
+ Lire la Suite