Par Karim Jouini, CEO d’Expensya

 

Créer et optimiser les process financiers est une vraie démarche pour assurer la croissance d’une entreprise. Dans une étape de scaling, l’entreprise doit être consciente du rôle du département financier, un CFO ou un DAF est protagoniste d’une éventuelle stratégie de croissance.

 

Qu’est-ce qu’on entend par l’hypercroissance ? D’un point de vue théorique, une entreprise “scale-up” est une structure connaissant une croissance exponentielle de son chiffre d’affaires soit une augmentation annuelle dépassant 40% pendant trois années consécutives. Dans la pratique, une entreprise en hypercroissance connait de fortes turbulences dans son organisation et un changement conséquent de dimension. Passer d’une start-up ou PME à une “scale-up” s’accompagne de nouveaux défis pour l’entreprise. Le département financier doit faire preuve de flexibilité et doit redéfinir ses priorités, son rôle et sa manière de fonctionner.

Quel est le rôle des services financiers dans l’évolution d’une entreprise ? Et quelles sont les tendances actuelles et les bonnes pratiques à adopter pour suivre le changement ?

 

Le département financier : la pierre angulaire de la transformation  

 

L’une des principales raisons pour laquelle le département financier est important, c’est qu’il est en charge d’un périmètre bien large : Finance, comptabilité, administration, juridique, RH. Plusieurs questions peuvent se poser auxquelles seul le département financier a une réponse.

A son arrivée dans une entreprise, un CFO ou un DAF doit connaître l’organisation établie dans ses moindres détails. Il est tenu de comprendre la vision de l’entreprise, ses valeurs clés et les messages véhiculés à travers sa proposition de valeur. Ensuite et pour chaque département, identifier la structure et avoir une idée sur les coûts associés à chaque équipe, qu’ils soient en termes de dépenses ou de profit. L’étape finale sera de définir les indicateurs clés de performances de l’entreprise pour assurer un reporting clair et stratégique.

 

Pour une entreprise qui part de 0 et souhaitant la création du département DAF, il faut qu’elle se munisse des outils nécessaires pour accompagner ce changement de dimension. Un nouveau process n’est pas facile à mettre en place, la finance est en train de se transformer et s’adapter à de nouvelles méthodes de travail.

Quelle que soit la taille de l’entreprise, le rôle du CFO/DAF est déterminant dans la croissance de celle-ci. Il est de plus en plus sollicité et son expertise de plus en plus transverse. Nous vivons dans une ère où les risques sont nombreux, l’expertise d’un CFO avisé est cruciale pour garantir la pérennité de l’entreprise. L’adoption des nouvelles technologies n’étant pas correctement mise en œuvre, cela engendre des process de plus en plus compliqués mais surtout manuels. Quelles sont alors les bonnes pratiques pour faire évoluer son département administratif et financier ?

 

Le digital au cœur du changement dans les départements financiers  

 

Un terme est de plus en plus utilisé pour désigner une manière de fonctionner qui marche : l’agilité ! Si nous avons connu une vague de digitalisation ces dernières années, certaines structures sombrent encore dans la lourdeur de process ancestraux. L’automatisation est à l’heure actuel plus que nécessaire. Le Covid ayant sonné la fin d’une époque où tous les collaborateurs sont au bureau, le télétravail est désormais la norme et impose de nouvelles méthodes de fonctionnement et une certaine souplesse que les départements financiers n’avaient pas !

 

Pour accompagner leur hypercroissance, de plus en plus d’entreprises utilisent les outils digitaux dans leur quotidien. Le but est de gagner en compétitivité, maîtriser les dépenses et faire des économies en termes de temps et d’argent L’idée n’est pas de cumuler les outils mais de les imbriquer pour construire une stratégie financière efficace. Avec les outils adéquats, une entreprise gagne en productivité et peut aisément accompagner sa croissance. Le CFO est donc un Business Partner tenu de suivre l’évolution de l’entreprise et apporter une pierre à l’édifice de sa hypercroissance !

 

 

Comments are closed.