Microsoft nous avait habitué aux supports technique de 10 ans pour ses système d’exploitation. Hélas, pour atteindre ses objectifs dun milliard de devices équipés en juillet 2018, la firme de Redmond semble utiliser tous les expédients possibles. Ainsi les utilisateurs de Windows 7 et de Windows 8.1 ne profiteront pas de la même générosité. Windows 7 bénéficiera d’un support technique jusqu’au 14 janvier 2020, le 10 janvier 2023 ayant été choisi pour Windows 8.1.

Petite contrainte : ces services seront réservés aux PC contemporains de ces OS. Pour les ordinateurs personnels de nouvelle génération dotés d’un processeur Skylake, le support s’arrêtera le 17 juillet 2017. Microsoft annonce qu’il publiera une liste des PC concernés. Cela dit, l’éditeur promet heureusement des corrections pour les failles les plus critiques.

Les machines qui seront équipées des futures puces “Kaby Lake” (Intel), “8996” !Qualcomm) et “Bristol Ridge” (AMD), optimisées pour le nouvel OS, seront quant à elles condamnées à tourner uniquement sous Windows 10.

Si vous voulez avoir encore le choix précipitez-vous sur les PC encore équipés de processeurs Intel  Xeon “Broadwell”.