Enfouie au milieu d’un rapport financier, l’information n’avait quasiment pas circulé à l’époque. Pourtant, en rachetant 81% du capital de la société de services pure player Microsoft MCNext en septembre 2016 pour l’adosser à son propre pôle d’expertise Microsoft, Infeeny, Econocom est devenu le numéro deux français des services autour des technologies Microsoft, loin derrière Avanade (85 M€ en 2016) mais légèrement devant Exakis (30 M€). Avec les 200 collaborateurs de MCNext (17 M€ de CA en 2016), Infeeny compte désormais 330 collaborateurs dédiés aux technologies Microsoft et devrait sensiblement dépasser les 30 M€ de chiffre d’affaires sur l’exercice 2017.

La présidence en a été confiée à Hubert de Charnacé, un président-fondateur de MCNext, et la direction générale à Guillaume Rochette, qui dirigeait la BU Infeeny depuis sa création en janvier 2016, et qui avait été auparavant dirigeant de la BU Cloud et transformation d’Osiatis, dont était issue Infeeny.

Ce rapprochement a permis d’étoffer la panoplie des métiers et des expertises offertes par les deux sociétés. Alors qu’Econocom était plutôt tourné vers les technologies d’infrastructures Microsoft, avec une expertise forte sur l’expérience utilisateurs (les postes de travail), MCNext était plutôt versé dans le développement d’applications et les outils collaboratifs. Avec une quinzaine de domaines d’expertise gold, Infeeny peut désormais s’enorgueillir d’offrir une réponse exhaustive sur les technologies Microsoft à ses clients. Son savoir-faire s’étend désormais à toute la panoplie des nouveaux services Azure (intelligence artificielle, apprentissage machine, cloud hybride…) et à ses offres Office 365.

« Le rapprochement nous permet de travailler sur des projets plus globaux, incluant le cycle de vie des postes de travail et leur évolution, leur financement et la gestion des devices », explique Hubert de Charnacé. Celui-ci se félicite au passage de l’esprit d’entrepreunarial mis en place par Jean-Louis Bouchard, le PDG d’Econocom, au sein du groupe. « On peut faire partie du groupe, bénéficier de sa puissance de feu sur les grands projets, travailler en lien étroit avec les autres sociétés du groupe [« la Galaxie »], tout en restant autonome et en maintenant sa propre stratégie », détaille-t-il.

Infeeny poursuit notamment le développement de la plateforme SaaS dédiée communication, collaboration et aide à l’usage initiée par MCNext en 2015 pour compenser le déclin des grands projets d’intégration Sharepoint sur site. Cette digital workplace, baptisée, Mozzaik365 compte désormais plus de 60.000 abonnés.

Implantée à Paris, à Bordeaux, à Lyon et à Lille, la société ambitionne désormais de se déployer à l’échelle européenne.