Free Mobile se fait attendre. Une rumeur insistante l’annonçait pour le 19 décembre. Force est de constater que rien n’est venu. Mais le lancement devrait intervenir cette semaine affirme le nouvelobs.com citant une source anonyme proche du dossier. « Le nouvel opérateur français devrait débarquer […] entre mercredi et vendredi avec un catalogue restreint d’un maximum de cinq offres », écrit le site. Une prévision à peu de frais, Free ayant toujours affirmé que le lancement se ferait avant le 15 janvier.

La question qui taraude la communauté Free est plutôt de savoir ce qui a empêché l’opérateur de se lancer avant les fêtes, période traditionnellement très favorable au recrutement de nouveaux abonnés, alors qu’il était techniquement prêt depuis le 13 décembre. C’est en tout cas ce que le suggérait son pdg ce jour là dans un twit explicite : « La fusée est sur sa rampe de lancement ».

BusinessMobile avance plusieurs hypothèses : feu vert de l’Arcep trop tardif, rédactions en vacances rendant la communication aléatoire, difficultés techniques de dernières minutes, crainte de surcharge des réseaux mobiles dans une période où leur fiabilité est mise particulièrement à l’épreuve, adaptation aux réajustements tarifaires de la concurrence… Et si Free n’avait jamais eu l’intention de se lancer avant les fêtes ?

 

En tout cas, Free semble beaucoup s’amuser à entretenir le suspense sur la date de lancement de son offre mobile. L’opérateur vient ainsi de distiller de nouveaux indices sur la page live.free.fr, sur laquelle il a représenté une fusée. Une page qui dissimulerait en réalité un player selon le site universfreebox.com, destiné à retransmettre la conférence de présentation de Free Mobile.