Après avoir cédé il y a un an son activité infrastructures, hébergement et télécoms à SCC, divisant au passage sa taille par deux, Flow Line a dû se reconstruire une stratégie exclusivement centrée sur son activité historique d’intégration ERP Sage X3. Une gageure tant le groupe semblait concentré sur le développement son activité infrastructures, hébergement et télécoms. Lorsque SCC lui a fait son offre de rachat, la société s’apprêtait même à signer un compromis de vente pour l’acquisition d’une société concurrente dans ce domaine. Moins d’un an après la scission, Flow Line a relevé le défi avec panache en décidant de se remettre dans une démarche de conquête de parts de marché. Son ambition affichée : doubler son chiffre d’affaires et son effectif à l’horizon 2020-2021. Instrument de cette stratégie de conquête : l’accélération de son activité d’édition de verticaux autour de Sage X3, son unique partenaire, et l’extension de sa couverture géographique.

Désormais rebaptisé Flow Line Intégration, la société édite neuf verticaux dédiés aux industries de process (métiers de la chimie, de la cosmétique, de la pharmacie et de l’agronomie), aux industries discrètes (productions à l’affaire, mode), à la distribution et aux services (gestion des abonnements, location & SAV, facturation à l’usage…). Des verticaux qui équipent une centaine de ses quelque 150 clients. L’intégrateur aimerait étendre l’audience de ces verticaux en développant l’international. Encouragé en cela par Sage, qui met à contribution son propre réseau international, Flow Line à commencé à nouer des partenariats aux USA, au Canada, en Espagne, au Portugal et en Italie. En tout une demi-douzaine de clients étrangers utilise déjà l’un de ses verticaux, selon Yann Jacquet, président de la société. Sollicités pour revendre ses verticaux, ces partenaires sont aussi appelés à terme à apporter des ressources locales à ses clients français dans les différents pays (une vingtaine) où ils sont implantés.

En parallèle de cette stratégie d’internationalisation, l’intégrateur s’emploie à étendre sa couverture géographique en France. Déjà implanté à Lyon (où se situe son siège social), à Paris, en Suisse et dans le grand Nord Ouest (via une présence à Nantes, Angers et, depuis le rachat en 2015 d’Alliance Conseil Logiciels, à Caen et Alençon), Flow Line Intégration s’apprête à ouvrir la semaine prochaine une agence à Toulouse. Objectif affiché : labourer les bassins d’activité de l’aéronautique, de la mode, de la cosmétique, des biotechnologies et de la pharmacie en rayonnant jusqu’à Bordeaux et Montpellier.Prochaine étape : l’ouverture en septembre-octobre d’une agence à Lille.

Cette stratégie de développement s’accompagne bien évidemment d’une campagne de recrutement volontariste. Premier intégrateur français de Sage X3 (avec le statut Platinum), la société explique avoir une dizaine de postes de consultants Sage X3 à pourvoir, dont trois ou quatre à Toulouse.

Parti d’un chiffre d’affaires de 8,5 M€ sur l’exercice clos fin mars 2016 lors de sa scission, Flow Line Intégration devrait achever son exercice 2016-2017 sur un chiffre d’affaires de 9,5 M€ avec un effectif de 55 personnes. L’objectif est d’atteindre 15% à 20% de croissance organique sur le prochain exercice.