Un peu moins de trois mois après avoir cédé Neo Telecoms à l’Américain Zayo, son fondateur Florian du Boÿs quitte la direction générale de l’opérateur pour s’investir pleinement dans le développement de son fonds de dotation Impala Avenir, placé sous l’égide de Caritas France. Impala Avenir a pour objet de soutenir des projets d’entrepreneuriat social et de permettre aux personnes en situation de grande précarité de retrouver leur autonomie. Depuis trois ans, le fonds de dotation a orienté son action dans des projets de développement en Afrique et à Haïti, en donnant la priorité aux projets en faveur des populations les plus démunies. Une quinzaine de dossiers a été jusqu’à présent retenue, allant de la création de centres de formation professionnelle et d’ateliers de transformation de produits agricoles, au microcrédit, en passant par la lutte contre la malnutrition ou encore la lutte contre le paludisme. L’objectif de Florian du Boÿs est de fédérer les entreprises de la high tech et des télécommunications en France, afin d’augmenter les capacités de financement de son fonds de dotation. En parallèle Impala Avenir réfléchit au financement de projets solidaires en France destinés aux jeunes, aux familles monoparentales et aux sans- abris.