Après une année 2016 de consolidation et d’investissements, l’intégrateur strasbourgeois se prépare à vivre une nouvellle période de croissance en 2017. L’exercice 2016 s’est bien terminé avec la signature et le démarrage de plusieurs dossiers d’infogérance, se félicite Jean-Marc Patouret, son directeur général, Jean-Marc Patouret. Des contrats récurrents qui lui ont permis de clôturer son année fiscale sur un chiffre d’affaires stable à 14 M€ mais sur une progression de 5% de ses revenus services. Mieux, le résultat net s’est sensiblement amélioré, à 4% du chiffre d’affaires, et l’effectif a progressé passant de 60 à 65 personnes.

Cette dynamique devrait s’accélérer en 2017, anticipe Jean-Marc Patouret. De fait, l’exercice a démarré avec la signature de gros projets d’intégration, notamment dans le domaine de l’hyperconvergence avec Simplivity. Une activité en pleine accélération, selon Jean-Marc Patouret, qui note que le rachat de la marque par HPE et le travail de longue haleine de ses équipes pour démontrer le ROI de la solution a permis d’ouvrir de nouvelles perspectives de développement.

Si l’activité intégration se distingue, le directeur général constate que l’ensemble de ses autres pôles d’activité, à savoir le conseil, la sécurité, les services managés et le Cloud sont en forte progression. Pour absorber ce surcroît d’activité, la société a déjà procédé à plusieurs recrutements. Un consultant spécialisé protection des données personnelles vient ainsi de rejoindre l’entreprise ainsi qu’une contrôleuse de gestion. Un poste d’incident manager a aussi été créé sur l’offre infogérance et un poste de commercial sénior au sein de son agence suisse.

L’entreprise s’apprête également à accueillir un spécialiste télécoms pour développer l’activité hébergement et vente de liens en marque blanche qui sera portée à partir d’avril par une nouvelle filiale, baptisée Acesi Net. Cette filiale relaiera les offres des grands opérateurs ainsi que les solutions de connectivité d’Adista, avec lequel l’intégrateur vient de signer un partenariat.

Jean-Marc Patouret indique que huit autres postes sont d’ores et déjà  ouverts. Notamment deux postes d’architectes pour renforcer sa filiale genevoise, en plein essor, des postes au sein de son département sécurité organisationnelle et des postes de consultants pour son activité conseil.

Le directeur général aimerait également consolider sa couverture régionale en Lorraine et en Bourgogne-Franche comté en y ouvrant des agences. A défaut de trouver les bonnes personnes pour démarrer de zéro il n’exclut plus de recourir à une opération de croissance externe.