channelnews


OpenStack, Linux du cloud ?
06.12.13 - InformatiqueNews   

OpenStackCréée en 2010, reprenant l’initiative lancée par Rackspace et la Nasa, l’OpenStack Foundation gère, avec la plate-forme de cloud éponyme, le projet open source qui connaît aujourd’hui la plus forte croissance.


Organisée par la SSII eNovance, la conférence OpenStack in Action a révélé le dynamisme et l’intérêt que génère le projet OpenStack dans la mouvance du cloud qualifié par Paul Cormier, Senior VP de Red Hat « de plus grande avancée depuis que j’ai commencé à travailler dans cette industrie il y a 35 ans ». Le cloud pourrait être considérée comme un aboutissement de l’évolution de l’informatique et OpenStack comme l’un des vecteurs les plus dynamiques qui remet l’open source au centre du jeu ,même si le sujet n’est plus au-devant de la scène et ne génère plus la confrontation « idéologique » que l’on a connue il y a une dizaine d’années ; confrontation qui opposait les quelques grandes éditeurs de logiciels propriétaires tels que Microsoft, Oracle ou SAP et le reste de l’industrie.


« L’une des caractéristiques open source que l’on attribue généralement à l’open source – pouvoir accéder au code – n’est pas la plus importante dans le cas d’OpenStack, poursuit Paul Cornier. OpenStack repose sur le principe de l’« open innovation qui s’appuie sur une communauté dynamique »(environ 14 000 contributeurs ; près de 1000 développeurs ont participé à l’élaboration de la version    Havana, la dernière en date. Depuis sa création, la fondation a publié 8 versions de son logiciel avec un rythme de métronome de deux versions pas an. OpenStack bénéficie du soutien de presque tous les grands fournisseurs de l’industrie (pour accéder à la liste des sociétés). En trois années, ce sont près de 2 millions de lignes de code qui ont été développées par le biais de 375 contributions mensuelles en moyenne. Développé principalement en langage Python, OpenStack supporte presque tous les hyperviseurs du marché.


Le cloud sera-t-il exclusivement l’apanage de grands fournisseurs et va-t-il entraîner une contraction du marché ? Ce n’est pas l’avis de Raphaël Ferreira, fondateur et dg de la SSII eNovance pour qui les grands acteurs du cloud n’auront pas 100 % du marché IaaS et qu’il restera de la place pour des offres spécifiques. Mais comme toute nouvelle vague technologique, le cloud va entraîner une redistribution des cartes. « Pour jouer sur ce marché en tant que fournisseur de services cloud, une société a le choix entre trois familles de solutions : IBM, Azure ou VMWare qui sont à la fois fournisseurs de briques technologiques (dont certaines empruntés à OpenStack) et fournisseurs de services, les fournisseurs de solutions globales comme onapp, Parallel et Joyent ou les pourvoyeurs de briques open source tels que Openstack, Cloudstack – le projet issu de Citrix – et Eucalyptus ».


Dans l’univers du cloud open source, OpenStack est assez clairement en tête devant les projets Cloudstack et Eucalytus. En particulier, elle motorise les deux plates-formes de cloud public souverain français Cloudwatt et Numergy. Acceptée comme Gold Member de la fondation OpenStack en 2012, eNovance est le 8e contributeur en nombre de lignes de code de la version Havana grâce à la trentaine de développeurs qu’elle a dédiés au projet. Créée en 2008 en tant que SSII spécialisée en infrastructure, eNovance a commencé a développé des briques logicielles pour le cloud jusqu’en 2010, date à laquelle elle a appuyée toute son offre sur OpenStack.


« Nous proposons développons, implémentons et supportons des solutions hybrides qui incluent du cloud privé basé ses 3 data centers (gérés par Equinix, Telecity et Ecologic) et du cloud public chez Amazon Web Services et Cloudwatt », poursuit Raphaël Ferreira. Parmi ses quelque 2000 clients, on peut citer Rémi Cointrau, Canal+, Axa… eNovance entend évoluer dans l’univers applicatif et proposer des solutions communiquant par le biais d’un bus, le tout dans un environnement cloud.


Selon la dernière enquête réalisée par la fondation, les trois raisons pour l’adoption d’une solution OpenStack sont la réduction des coûts, l’efficacité opérationnelle et l’utilisation des technologies open source. Sur les 400 clouds basés sur OpenStack déployés, 75 % sont des clouds privés (hébergés en interne ou chez tiers) et 15 % des clouds publics.


De Havana à Icehouse


Dévoilée en octobre dernier et embarquant quelques 400 nouvelles fonctionnalités, la dernière version Havana comporte deux innovations majeures : Metering (Ceilometer) pour la collecte de données dans le but de constituer une solution de facturation et Heat, un système d’orchestration basé des templates.


Baptisée Icehouse, la prochaine version est prévue pour avril 2014. Et après l’OpenStack Summit tenu à Hong Kong en novembre dernier, l’OpenStack Foundation a choisi Paris pour organiser sa prochaine conférence en novembre 2014 à Paris.


Egalement sur InformatiqueNews :

La course au large, un laboratoire informatique à ciel ouvert

IBM redessine sa stratégie cloud

 

 
Merci de vous identifier ou de vous inscrire pour discuter de l'article
Discutez de ceci sur le forum. (0 commentaires)

A lire également aujourdhui

Vendredi 24 Juillet 2015


  • Qualcomm supprime près de 5.000 emplois

    Qualcomm_siegeQualcomm souhaite réduire ses coûts de 1,4 milliard de dollars. Pour cela l'entreprise américaine, qui employait 31.300 personnes à l'issue de son exercice 2014, va notamment réduire ses effectifs de 15%, soit plus de

  • Lire la suite




Jeudi 23 Juillet 2015




La semaine dernière

HP Inc. supportera l’essentiel de la dette HP

Selon la note d’information déposée par HP la semaine dernière à l’agence de...
+ Lire la Suite

Les prix en euros d’Office 365 et d’Azure vont augmenter de 8% à 11% le 1er août

Microsoft va augmenter les prix en euros de la plupart de ses produits cloud le 1er août....
+ Lire la Suite

Microsoft annonce 7.800 licenciements supplémentaires

Microsoft a confirmé ce mercredi en fin de journée les informations du New-York Times, en...
+ Lire la Suite

Nouvelle réorganisation mondiale en cours chez Ingram Micro

La nomination il y a un mois de Pierre-Yvon Mechali comme directeur général d’Ingram Micro...
+ Lire la Suite

Le TGI de Nanterre gèle le rapprochement des salariés franciliens de Bull et Atos

La réorganisation géographique des salariés franciliens de Bull et Atos a du plomb dans...
+ Lire la Suite

Alter Way ouvre à fond les vannes du recrutement

Alter Way ne perd pas de temps. Aussitôt acquis son adossement capitalistique à Econocom,...
+ Lire la Suite

Cloud Connections : Cisco met les services de ses clouds providers au catalogue de ses revendeurs

Cisco l’avait promis : son initiative Intercloud, fédération mondiale de fournisseurs de...
+ Lire la Suite

Les entreprises européennes plus portées sur l’hyper-convergence que leurs homologues américaines

Les entreprises européennes sont plus intéressées au déploiement d’infrastructures...
+ Lire la Suite

Pour préserver son chiffre d'affaires, Colt va se désengager des services IT

Pour endiguer la baisse inquiétante de son chiffre d'affaires et par ailleurs incapable...
+ Lire la Suite

 

A la une

Gartner révise ses prévisions de dépenses informatiques à la baisse pour cette année

Les dépenses informatiques dans le monde vont baisser de 5,5% pour atteindre 3,5 billiards de dollars cette année estime Gartner. Une...
+ Lire la Suite

Les projets Cloud en France entrent dans une nouvelle phase

Jusqu’à présent, la migration vers le cloud en France, hormis le cloud privé ou interne qui ne changeait pas grand-chose aux habitudes,...
+ Lire la Suite

Quadrant magique : Microsoft comble le fossé avec VMware dans la virtualisation

À en croire le dernier quadrant magique du Gartner, Microsoft a refait la plus grande partie de son retard sur VMware dans la...
+ Lire la Suite

Plateformes intégrées : HP rit, IBM pleure dans un marché dominé par Oracle

Le marché regroupant les plateformes intégrées et les infrastructures intégrées a vu ses revenus augmenter de 8,3% au premier trimestre,...
+ Lire la Suite

Interviews

Cloud souverain : Outscale s’attaque à l’hégémonie d’Amazon

News image

Outscale, l’autre cloud souverain à la française, entend se mesurer à Amazon en appliquant une stratégie opposée. Son président Laurent Seror ...

Lire la suite

Absys Cyborg en mode séduction sur la transformation numérique

News image

À l’approche d’un grand événement clients qu’Absys Cyborg organise la semaine prochaine au Palais Brogniart, nous avons demandé à sa direct...

Lire la suite

Le Cloud compte désormais pour 35% des revenus PME de Microsoft

News image

À la veille de la conférence partenaires de Microsoft, nous avons demandé à Jérôme trédan, directeur ventes et marketing petites et moyennes en...

Lire la suite

Pourquoi Dell regroupe ses équipes channel et celles en charge des ventes PME

News image

Dell devrait doubler ses ventes PME d’ici à dix-huit. L’ouverture de Tech Data devrait y contribuer ainsi que le rapprochement des équipes chann...

Lire la suite

Les hommes politiques doivent remettre les chômeurs au travail

News image

Vighen Papazian, le PDG d’Infodis, explique en quoi la politique généreuse en matière d’indemnisation chômage et l’inadaptation de l’Educa...

Lire la suite