Première grosse plate-forme Cloud OpenStack européenne, Cloudwatt commence à intéresser le channel. Son directeur de la stratégie et du marketing Pierre Paperon, expose la philosophie de la société en la matière.


Alors que ses premières offres commencent tout juste à être commercialisées*, Cloudwatt revendique déjà une quarantaine de partenaires signés. Essentiellement des intégrateurs systèmes et dans une moindre mesure des éditeurs indépendants. Mais il faudra encore patienter avant que la liste ne soit dévoilée. Seul partenaire officiel : APX qui a révélé la signature d’un contrat au cours de l’été.

« Les partenaires sont une partie critique de la stratégie de Cloudwatt », explique Pierre Paperon, son directeur de la stratégie, du marketing, de la communication et du e-commerce. Ils pourraient représenter 30% de son activité à terme. Le fournisseur de Cloud compte notamment sur le channel pour aider les clients à migrer sur son IaaS et pour leur fournir des applications hébergées sur son infrastructure.

L’équipe channel est constituée de Marco Boccara, en charge du recrutement et de l’accompagnement des VAI (« value added integrators ») et Régis Bargot, en charge des ISV. Ils sont placés sous la responsabilité de Philippe Rivière en charge du midmarket et des partenaires (“comptes décentralisés”). Les grands comptes sont gérés par Gérard Duquesnes.

Pour rencontrer des partenaires et leur exposer sa stratégie, Cloudwatt organise le Cloudwatt-a-Day un événement spécifique d’une demi-journée. Le premier s’est tenu à Boulogne-Billancourt (dans ses locaux) le 19 septembre à guichets fermés. « Nous avons été surpris par le succès de cette première session, qui a recueilli plus de 120 inscriptions et qui a finalement réuni quelque 70 participants », explique Pierre Paperon. À tel point que la deuxième session prévue le 31 octobre à Lyon va être décalée au 12 novembre afin de permettre la tenue d’une session de rattrapage pour les parisiens qui n’ont pas pu assister à la première. De nouvelles sessions se tiendront par la suite au rythme d’une par mois**.

Pour accompagner la montée en charge des partenaires sur son offre, le fournisseur de Cloud a mis en place le Cloudwatt Boost, un programme de formation à la carte (gratuit) de leurs équipes (notamment pour apprendre à utiliser ses API, pour peaufiner leur discours commercial…). À noter également que depuis un mois, Cloudwatt tient à disposition de ses partenaires et de leurs clients son centre de solution, dans lequel ils peuvent mettre en place des POC.

Enfin, Cloudwatt promet à ses partenaires une remise calculée sur le « consommé » (et non pas sur le « réservé » comme c’est le cas pour son principal concurrent AWS).

_________

*Cloudwatt ne propose pour l’instant que du stockage en ligne et d’une offre de partage de fichiers (Cloudwatt box). Ses offres « compute », ne devraient pas être disponibles avant le deuxième trimestre 2014.

**Dates déjà programmées : Le 12 décembre à Boulogne-Billancourt, le 23 janvier à Lille (sur une journée), le 20 février à Marseille et le 21 février à Nice.