Le jeune fournisseur français de services hébergés spécialisé dans les offres cloud de Microsoft vient encore de se distinguer lors de la dernière conférence partenaires microsoft – qui s’est tenue mi-juillet à Washington – en raflant l’Award Small & Midmarket Cloud Solutions. Ce prix, qui récompense le partenaire Microsoft le plus innovant dans la vente des solutions cloud à destination des PME, était convoité cette année par quelque 2.500 partenaires du monde entier. Be-Cloud a attiré l’attention de Microsoft en présentant sa méthode pour convaincre les PME d’adopter Azure : il leur propose de tester un mois gratuitement leur logiciel métier dans Azure en prenant à sa charge les frais de souscription (à concurrence de 150 €) et les frais de migration.

Cette offre de test un mois gratuit, frais de de souscription inclus, a tout de suite remporté les suffrages des clients, qui ont été nombreux à y souscrire. Certains ont ainsi transféré leur logiciel Sage dans Azure, explique Jean-Christophe Lasne, directeur marketing de Be-Cloud. Chaque cas étant particulier, Be-Cloud n’a pas pu automatiser les procédures de migration. Mais grâce à la mise au point d’un process précis et à sa base de connaissances détaillée, il a pu traiter rapidement chaque dossier et limiter ainsi les coûts restant à sa charge sur les services de migration. Quant au crédit Azure de 150 €, il a négocié que ce soit Microsoft qui le prenne en charge.

Bilan des courses, de nombreux clients ont jugé intéressant de maintenir leur logiciel métier sur Azure à l’issue du test, souscrivant au passage son pack services à 23,25 € par mois et par utilisateur. Pour la deuxième année consécutive, Be-Cloud a été revendeur CSP Azure le plus actif en France sur le marché PME

Be-Cloud s’était déjà fait remarquer l’année dernière par Microsoft pour son site marchand automatisant la souscription en ligne des solutions cloud de Microsoft en mode CSP. Cette innovation lui avait valu d’être finaliste de ce même prix solutions Cloud PME mais sans en être le lauréat.

Son inventivité commerciale et marketing ont permis à Be-Cloud de doubler une nouvelle fois ses revenus sur son exercice 2016-2017 clos fin mars à près de 4 M€. Pour l’exercice en cours, la société, qui compte désormais plus de 30 salariés, entend développer son expertise sécurité en proposant notamment aux clients de les accompagner dans leur conformité GDPR en s’appuyant sur EMS, la suite de sécurité Microsoft.