channelnews


Les réseaux sociaux d’entreprise ont du mal à trouver leur place
14.11.12 - Johann Armand   

Marc_DevillardMarc Devillard, patron de l’éditeur d’outils collaboratifs Motivation Factory, s’insurge contre ceux qui annoncent la mort de l’e-mail pour mieux faire passer les réseaux sociaux d’entreprise pour un progrès.


Channelnews : Vous venez de lancer un pavé dans la mare en publiant une tribune intitulée « pourquoi l’email va survivre et les réseaux sociaux sont déjà morts ». Faut-il prendre cette assertion au pied de la lettre ?

Marc Devillard : Bien sûr que non. C’est une caricature pour montrer que c’est aussi idiot de dire ça que de prétendre, comme certains, que l’e-mail est mort. Je n’ai jamais reçu autant d’e-mails que depuis qu’il est prétendument mort. L’e-mail a été un progrès considérable par rapport au téléphone en introduisant la notion de communication asynchrone et la possibilité d’archivage. Il reste parfaitement adapté pour envoyer des messages à grande échelle et pour dialoguer entre deux personnes. En revanche, il ne l’est pas dès qu’il s’agit d’échanger à plus de deux. C’est pour améliorer cela qu’ont été inventés les outils collaboratifs, dont le premier représentant était Lotus Notes, qui permettent de créer des groupes de travail et de mettre en commun des documents. Ils se sont progressivement enrichis notamment avec la notion de portail introduite par SharePoint. Les réseaux sociaux en sont le dernier avatar. Mais le principe de base et les besoins auxquels ils répondent restent inchangés. Il n’y a pas de raison de les opposer.


Pourtant vous brocardez copieusement les réseaux sociaux dans votre tribune.

Marc Devillard : Oui car ceux qui défendent les réseaux sociaux d’entreprise présentent en général les outils collaboratifs comme rétrogrades. Or cette posture occulte le débat de fond. La montée en puissance des réseaux sociaux d’entreprise vient avant tout du succès de Facebook dans le grand public. Mais je ne suis pas du tout certain que Facebook soit adapté aux besoins des entreprises. La problématique pour les utilisateurs en entreprise est de savoir comment atteindre leurs objectifs en partageant des informations. Pas de perdre du temps à créer des liens sociaux avec des gens qu’ils ne connaissent pas. La réalité, c’est que les réseaux sociaux d’entreprise ont du mal à trouver leur place. On le constate souvent quand on arrive pour proposer nos propres outils. Il y a d’ailleurs des détails révélateurs : alors qu’ils disposent de plusieurs années de recul, leurs promoteurs continuent d’expliquer qu’il est difficile de mesurer le retour sur investissement. Et je ne parle pas des articles qu'on voit fleurir sur les moyens de coercition pour contraindre les collaborateurs à les utiliser.


Faut-il pour autant jeter le bébé avec l’eau du bain ?

Marc Devillard : Je pense qu’au fond l’outil n’a aucune importance. Ce qui compte, ce sont les usages qui en sont faits, la capacité à faire travailler les gens ensemble et à animer la communauté. L’outil n’a jamais fait marcher le programme. Les facteurs de succès se situent dans la définition des objectifs, la méthodologie, l’implication des managers et la communication qui est faite autour de l’outil. En ce sens, on reste en plein dans le champ du collaboratif. Si ces aspects ne sont pas ou mal pris en compte, le réseau social d’entreprise s’essouffle rapidement. En revanche, si on attaque le projet par le côté business et qu’on sait y insuffler du rythme, ça fonctionne.

 

Marc Devillard est président de Motivation Factory, un éditeur de logiciels spécialisé dans les portails « d’innovation collaborative » et les outils de stimulation de force de vente. Diplômé de Polytechnique, Ponts et Insead, et après parcours aussi riche qu’éclectique – il a exercé chez McKinsey, chez Microsoft, notamment comme patron d’Office, ou encore comme capital risqueur – il décide de racheter Motivation Factory il y a dix-huit mois. « Une société rentable, dont les solutions tournent entièrement sur les technologies Microsoft et dont le cœur de métier est un sujet pour lequel je me passionne », justifie-t-il.

 

 
Merci de vous identifier ou de vous inscrire pour discuter de l'article
Discutez de ceci sur le forum. (0 commentaires)

A lire également aujourdhui

Vendredi 21 Novembre 2014
  • CloudStack, la face cachée du cloud

    Mark_HinkleLa conférence européenne de CloudStack Apache qui se déroulait à Budapest et qui rassemblait cette semaine plus de 300 personnes de 34 pays, a permis de mesurer les différences qui existaient entre

  • Lire la suite




  • Forte hausse des résultats pour LDLC

    Laurent_de_la_ClergerieLDLC vient de publier les résultats du premier trimestre de son exercice 2014-2015. Avec un chiffre d'affaires en hausse organique de 20,9% à 129,03 millions d'euros, la croissance est une fois de plus au rendez-vous.

  • Lire la suite

Jeudi 20 Novembre 2014





La semaine dernière

HP France : Emmanuel Royer nouveau patron du channel Entreprise

Emmanuel Royer devient le nouveau directeur des ventes partenaires de la division Enterprise Group...
+ Lire la Suite

Big Blue cède sa filiale IBM Delivery Services à Proservia

Proservia vient d'annoncer le rachat d'IBM Delivery Services. Créée en 1993 par IBM avec...
+ Lire la Suite

Les métiers de l’informatique en pleine mutation

Les offres de spécialistes des Systèmes d’information représentent 25 % des emplois...
+ Lire la Suite

Antemeta se réorganise pour mieux développer les services managés et le Cloud

L’intégrateur de système et stockage met résolument le cap sur les services managés...
+ Lire la Suite

Le père d'Android, Andy Rubin, quitte Google pour créer son incubateur

Annoncé jeudi par le Wall Street Journal,  le départ d'Andy Rubin de chez Google.a été...
+ Lire la Suite

Divorce Cisco-EMC : le ver de la pomme de discorde se nomme Nicira

Deux ans. C’est ce qu’il aura fallu à Cisco et EMC pour consommer leur divorce. Une désunion...
+ Lire la Suite

Samsung sous pression taille dans ses effectifs en France

Le temps de la croissance serait-il révolu pour Samsung ? Ce dernier risque-t-il de perdre...
+ Lire la Suite

Le Top100 mondial des logiciels et services IT

IBM, Microsoft et Oracle, tel est le trio de tête de ce palmarès de la publication Software...
+ Lire la Suite

Baisse structurelle du nombre de revendeurs et de sociétés de services

Le nombre de sociétés de services et de revendeurs informatiques est structurellement en baisse...
+ Lire la Suite

Numericable se voit imposer des conditions pour le rachat de SFR

Numericable va pouvoir racheter SFR. Ainsi en a décidé l'Autorité de la concurrence. Le...
+ Lire la Suite

 

A la une

Un financier prévoit la disparition d'IBM

" Vendez IBM ; le business est moribond et les actions sont surévaluées ", conseille aux investisseurs Larry Meyers de PDL Capital sur le site...
+ Lire la Suite

Big Blue cède sa filiale IBM Delivery Services à Proservia

Proservia vient d'annoncer le rachat d'IBM Delivery Services. Créée en 1993 par IBM avec Solymatic sous le nom de Montics, et reprise en...
+ Lire la Suite

La revanche de Michael Dell

À l’occasion de Dell World qui s’est déroulé cette semaine à Austin, Michael Dell est sorti de sa réserve pour...
+ Lire la Suite

Les petits partenaires Sage ruent dans les brancards

Il a suffit d’une petite étincelle – l’apparition en clair de la liste des destinataires dans un e-mail envoyé par Sage à ses petits...
+ Lire la Suite

Microsoft dévoile une licence Windows facturée à l’utilisateur

Microsoft s’apprête à mettre à disposition de ses clients sous contrat Accord Entreprise (réservé aux aux entreprises de plus de 250...
+ Lire la Suite

EMC envisage désormais de se séparer de VMware

Se dirige-t-on vers une scission entre EMC et VMware ? Jusqu'ici opposé à une telle opération, Joe Tucci est aujourd'hui moins...
+ Lire la Suite

Rachat de SFR : les dirigeants de l'opérateur remerciés

La prise de contrôle de SFR par Numericable donne lieu à un grand chamboulement du côté des équipes dirigeantes de l'opérateur mobile....
+ Lire la Suite

Les clients mécontents des pratiques d’Oracle en matière de licences

Emanation du site d'information britannique consacré à la gestion des actifs informatiques ITAM Review, Campagn for clear licensing (CCL)...
+ Lire la Suite

Atos : chiffre d'affaires en croissance grâce à Bull

Consolidé dans les comptes de la société depuis le 1er septembre, Bull apporte de la croissance à Atos dont le chiffre d'affaires...
+ Lire la Suite

Cirruseo, nouveau champion de l’écosystème Google en France

Lentement mais sûrement l’écosystème des pure players Google s’étoffe en France. Dans le sillage des désormais fameux Revevol et gPartner...
+ Lire la Suite