channelnews


Les réseaux sociaux d’entreprise ont du mal à trouver leur place
14.11.12 - Johann Armand   

Marc_DevillardMarc Devillard, patron de l’éditeur d’outils collaboratifs Motivation Factory, s’insurge contre ceux qui annoncent la mort de l’e-mail pour mieux faire passer les réseaux sociaux d’entreprise pour un progrès.


Channelnews : Vous venez de lancer un pavé dans la mare en publiant une tribune intitulée « pourquoi l’email va survivre et les réseaux sociaux sont déjà morts ». Faut-il prendre cette assertion au pied de la lettre ?

Marc Devillard : Bien sûr que non. C’est une caricature pour montrer que c’est aussi idiot de dire ça que de prétendre, comme certains, que l’e-mail est mort. Je n’ai jamais reçu autant d’e-mails que depuis qu’il est prétendument mort. L’e-mail a été un progrès considérable par rapport au téléphone en introduisant la notion de communication asynchrone et la possibilité d’archivage. Il reste parfaitement adapté pour envoyer des messages à grande échelle et pour dialoguer entre deux personnes. En revanche, il ne l’est pas dès qu’il s’agit d’échanger à plus de deux. C’est pour améliorer cela qu’ont été inventés les outils collaboratifs, dont le premier représentant était Lotus Notes, qui permettent de créer des groupes de travail et de mettre en commun des documents. Ils se sont progressivement enrichis notamment avec la notion de portail introduite par SharePoint. Les réseaux sociaux en sont le dernier avatar. Mais le principe de base et les besoins auxquels ils répondent restent inchangés. Il n’y a pas de raison de les opposer.


Pourtant vous brocardez copieusement les réseaux sociaux dans votre tribune.

Marc Devillard : Oui car ceux qui défendent les réseaux sociaux d’entreprise présentent en général les outils collaboratifs comme rétrogrades. Or cette posture occulte le débat de fond. La montée en puissance des réseaux sociaux d’entreprise vient avant tout du succès de Facebook dans le grand public. Mais je ne suis pas du tout certain que Facebook soit adapté aux besoins des entreprises. La problématique pour les utilisateurs en entreprise est de savoir comment atteindre leurs objectifs en partageant des informations. Pas de perdre du temps à créer des liens sociaux avec des gens qu’ils ne connaissent pas. La réalité, c’est que les réseaux sociaux d’entreprise ont du mal à trouver leur place. On le constate souvent quand on arrive pour proposer nos propres outils. Il y a d’ailleurs des détails révélateurs : alors qu’ils disposent de plusieurs années de recul, leurs promoteurs continuent d’expliquer qu’il est difficile de mesurer le retour sur investissement. Et je ne parle pas des articles qu'on voit fleurir sur les moyens de coercition pour contraindre les collaborateurs à les utiliser.


Faut-il pour autant jeter le bébé avec l’eau du bain ?

Marc Devillard : Je pense qu’au fond l’outil n’a aucune importance. Ce qui compte, ce sont les usages qui en sont faits, la capacité à faire travailler les gens ensemble et à animer la communauté. L’outil n’a jamais fait marcher le programme. Les facteurs de succès se situent dans la définition des objectifs, la méthodologie, l’implication des managers et la communication qui est faite autour de l’outil. En ce sens, on reste en plein dans le champ du collaboratif. Si ces aspects ne sont pas ou mal pris en compte, le réseau social d’entreprise s’essouffle rapidement. En revanche, si on attaque le projet par le côté business et qu’on sait y insuffler du rythme, ça fonctionne.

 

Marc Devillard est président de Motivation Factory, un éditeur de logiciels spécialisé dans les portails « d’innovation collaborative » et les outils de stimulation de force de vente. Diplômé de Polytechnique, Ponts et Insead, et après parcours aussi riche qu’éclectique – il a exercé chez McKinsey, chez Microsoft, notamment comme patron d’Office, ou encore comme capital risqueur – il décide de racheter Motivation Factory il y a dix-huit mois. « Une société rentable, dont les solutions tournent entièrement sur les technologies Microsoft et dont le cœur de métier est un sujet pour lequel je me passionne », justifie-t-il.

 

 
Merci de vous identifier ou de vous inscrire pour discuter de l'article
Discutez de ceci sur le forum. (0 commentaires)

A lire également aujourdhui

Mercredi 22 Octobre 2014



  • EMC prend le contrôle de VCE

    VCECisco a annoncé qu'il allait réduire sa participation dans VCE, sa joint-venture avec EMC et VMware. L'équipementier, qui détient aujourd'hui 35% des actions va céder 25% du capital à EMC qui portera

  • Lire la suite




  • Mirantis lève 100 millions de dollars

    MirantisOpenStack suscite de plus en plus l'intérêt des investisseurs. Mirantis, pure-player de la plateforme cloud open source, vient en effet de lever 100 millions de dollars dans un tour de table de Série B mené par Insight Venture Partners.

  • Lire la suite

Mardi 21 Octobre 2014


La semaine dernière

Acculé par Elliott Management, Riverbed va réduire ses coûts

Devant la pression de plus en plus forte d'Elliott Management, Riverbed va réduire ses...
+ Lire la Suite

Microsoft dément vouloir abandonner les tablettes Surface

Un article de Digitimes, daté du 9 octobre, a donné des sueurs froides à Microsoft. Se...
+ Lire la Suite

Cloudera s’installe en France

Créé en 2008 en pleine Silicon Valley à Palo Alto, la société Cloudera s’implante en France...
+ Lire la Suite

RozoFS, le scale-out français qui divise les coûts par deux

Editeur d’une solution logicielle de stockage distribué (scale-out) extrèmement prometteuse, le...
+ Lire la Suite

Symantec va séparer ses activités sauvegarde et sécurité

Refonte du programme partenaires, acquisition de NitroDesk, partenariat avec Check Point,...
+ Lire la Suite

OVH summit : le 3 ème hébergeur mondial parie sur IBM

Mardi 7 octobre, Octave Klaba le patron de la firme française OVH, a fait le point aux Docks de...
+ Lire la Suite

Démarrage en trombe pour Athéo Ingénierie, créé par d'anciens de RBS

L’un des principaux bénéficiaires de la redistribution des cartes en Alsace-Lorraine...
+ Lire la Suite

Pure Storage ouvre un bureau en France

Après avoir installé, en 2013, son siège européen au Royaume-Uni, Pure Storage ouvre un bureau...
+ Lire la Suite

HP se déleste dans les services… et pourrait racheter Rackspace

Mubadala Development Company, le fonds souverain d'Abu Dhabi, vient de racheter la...
+ Lire la Suite

Fujitsu récompense ses partenaires

En clôture de son tour de France partenaires Select Business Tour, Fujitsu a récompensé ses...
+ Lire la Suite

 

A la une

HP va se séparer de sa division PC et imprimantes

HP souhaite se transformer en une  " enterprise and cloud company ", plus agile et également tournée vers la mobilité. Pour cela elle...
+ Lire la Suite

Cisco pourrait arrêter ses investissements dans VCE

Si l'on en croit une source proche de l'entreprise qui s'est confiée à CRN, Cisco pourrait arrêter d'investir dans VCE, sa joint venture...
+ Lire la Suite

OVH summit : le 3 ème hébergeur mondial parie sur IBM

Mardi 7 octobre, Octave Klaba le patron de la firme française OVH, a fait le point aux Docks de Paris sur les développements en cours et présenté...
+ Lire la Suite

HP se déleste dans les services… et pourrait racheter Rackspace

Mubadala Development Company, le fonds souverain d'Abu Dhabi, vient de racheter la participation de 40% détenue par HP dans Injazat Data...
+ Lire la Suite

Scission d'Hewlett-Packard : ce que l'on sait de l'opération

Meg Whitman a confirmé officiellement lundi qu'HP allait se scinder en deux avec d'une part une entité Enterprise consacrée aux serveurs,...
+ Lire la Suite

Microsoft gagne des milliards de dollars grâce à… Android

Peu de gens le savent et d'autres l'oublient : Microsoft gagne - beaucoup - d'argent avec… Android. La firme de Redmond prétend en effet...
+ Lire la Suite

Symantec va séparer ses activités sauvegarde et sécurité

Refonte du programme partenaires, acquisition de NitroDesk, partenariat avec Check Point, Palo Alto Networks et Cisco-Sourcefire au sein...
+ Lire la Suite

Metsys : trois ans d’existence, sept compétences Microsoft dont six Gold

Parti de zéro il y a trois ans, le pure player Microsoft vient de passer la barre des quarante collaborateurs. Une croissance au pas de...
+ Lire la Suite

Le grossiste Bacatá en redressement judiciaire

Le grossiste en matériels et accessoires informatiques toulousain a été placé en redressement judiciaire en juillet dernier. Contacté,...
+ Lire la Suite

Cisco entame une profonde réorganisation

En août dernier, à l’issue de son exercice fiscal 2013-2014, Cisco annonçait 6.000 suppressions d’emplois (soit 8% de son effectif)...
+ Lire la Suite